Questions - Réponses

Santé

Qu'y a-t-il de particulier dans le cerveau d'un bilingue?

Question de Libfree, 28 ans

RTS Découverte

Réponse de Asaid Khateb

Docteur

Laboratoire de Neuropsychologie Expérimentale (HUG)

Geneva Neuroscience Center

Certaines observations cliniques avaient suggéré que la langue maternelle et la langue apprise plus tard n’ont pas les mêmes substrats cérébraux, c’est à dire ne sont pas traitées dans les mêmes régions du cerveau et de ce fait le cerveau bilingue diffère du cerveau monolingue. Les études récentes en imagerie fonctionnelle, qui permet de voir les régions actives du cerveau lorsque le sujet effectue une tâche, n'ont pas confirmé cette observation. Cependant, lorsque le sujet effectue des tâches langagières dans sa deuxième langue, on observe que plus le niveau de maîtrise de la deuxième langue est faible, plus le recrutement de régions cérébrales additionnelles est important. Ces régions additionnelles sont impliquées dans les processus attentionnels et cognitifs. Ainsi l’acquisition de langues supplémentaires peut être considérée comme un processus dynamique qui requiert dans certaines circonstances le recours à des ressources neurales additionnelles. Selon des données relativement récentes d’imageries, ce processus peut s’accompagner de quelques modifications structurelles comme par exemple l’augmentation de la densité neuronale dans certaines régions critiques.

22 février 2007

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: