Questions - Réponses

Santé

Pouvons-nous mourir d'énervement si une de nos artères éclate?

Sylvain Delplanque

Réponse de Sylvain Delplanque

Docteur

Centre interfacultaire en sciences affectives
Université de Genève

Le stress, l'énervement, l'irritation, la colère et la rage sont des émotions ou états affectifs qui produisent une augmentation du rythme cardiaque (le cœur bat plus vite), une augmentation de la force des contractions cardiaques et une vasodilatation périphérique (les vaisseaux sanguins augmentent de diamètre). La pression sanguine augmente donc fortement et le cœur et les artères sont mis à rude épreuve. Mais chez l'immense majorité des personnes, la situation n'est pas dangereuse car le système cardio-vasculaire peut encaisser ces changements et l'émotion retombe souvent rapidement. Il est donc très peu probable que les artères de personnes en bonne santé éclatent suite à un énervement.

Toutefois, certaines personnes souffrent déjà d'hypertension, les parois des artères peuvent déjà être fragilisées car elles subissent en permanence des pressions sanguines importantes. Par exemple, l'aorte peut former une poche qu'on appelle un anévrisme aortique. Il n'est alors pas recommandé de se mettre dans un état émotionnel qui va encore augmenter la pression, au risque de rompre l'artère ce qui est souvent fatal (rupture d'anévrisme aortique).

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également