Questions - Réponses

Santé

Quel est le rapport ambigü qui existe entre le fait de pleurer et le fait de rire?

Sylvain Delplanque

Réponse de Sylvain Delplanque

Docteur

Centre interfacultaire en sciences affectives
Université de Genève

Les larmes sont généralement synonymes de tristesse, tandis que le rire est une expression de joie. Les pleurs et les rires ont toutefois tous deux des effets positifs sur le plan émotionnel. Les larmes "émotionnelles" produites par les pleurs sont biologiquement différentes des autres larmes que nos yeux produisent. Elles contiennent des hormones et des endorphines en réponse au stress, qui aident à réguler les émotions. C'est pourquoi les gens disent qu'ils se sentent soulagés après avoir pleuré. De même, le rire diminue les hormones du stress et déclenche la libération d'endorphines, ce qui crée également un effet de bien-être. Le fait de pleurer en riant pourrait pourtant être considéré comme une réponse émotionnelle contradictoire. Les scientifiques ont quelques théories pour expliquer pourquoi notre corps produit des larmes lorsque nous rions trop.  Pour certains ce sont des "expressions dimorphes" de l'émotion. Nous pleurerions quand nous ririons autant parce que le corps essaie de s'autoréguler en réponse à des émotions fortes. Certains indices suggèrent également que la même partie du cerveau contrôle à la fois les pleurs et le rire. Par exemple, une maladie appelée syndrome pseudobulbaire provoque des crises de larmes ou de rires incontrôlables chez les personnes souffrant de troubles neurologiques ou de lésions cérébrales, ce qui amène les scientifiques à penser que les pleurs et les rires sont dirigés par la même zone du cerveau. D'autres théorisent que les gens pleurent en riant à cause d'une trop grande pression autour des conduits lacrymaux due au fait que le corps tremble pendant les rires forts. Ces larmes "réflexes" se produisent lorsque les yeux entrent en contact avec un irritant tel que les projections d'oignon fraîchement tranché. Il est important de noter qu'elles seraient alors différentes des larmes "émotionnelles", qui sont produites en réponse à une émotion vécue, telle que la tristesse ou l’anxiété.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également