Questions - Réponses

Sciences

Combien d'espèces de tétrapodes?

Lionel Cavin

Réponse de Lionel Cavin

Muséum d’histoire naturelle
Genève

Les tétrapodes sont des vertébrés, c’est-à-dire des animaux avec une colonne vertébrale, qui possèdent quatre pattes. Certains tétrapodes ont perdu leurs pattes au cours de l’évolution, comme les serpents par exemple, ou alors leurs pattes se sont transformées, comme les ailes des oiseaux et les palettes natatoires des baleines, mais ce sont quand-même des tétrapodes. Nous, les humains, sommes aussi des tétrapodes avec nos deux bras et nos deux jambes.

Aujourd’hui, on compte près de 35 000 espèces de tétrapodes qui se répartissent entre environ 8 000 espèces d’amphibiens, 10 500 espèces de reptiles, 10 400 espèces d’oiseaux et "seulement" 5 500 espèces de mammifères (dont un quart peuvent voler, les chauves-souris!). De nouvelles espèces sont découvertes chaque année, mais malheureusement d’autres espèces disparaissent à jamais.

Actuellement, il existe presque autant de vertébrés qui ne sont pas des tétrapodes. Ce sont les poissons, qui regroupent des vertébrés aquatiques très différents tels que les poissons sans mâchoires (les lamproies avec une quarantaine d’espèces), les poissons cartilagineux (les raies et les requins avec environ 1000 espèces) et les poissons osseux à nageoires rayonnantes, avec plus de 30 000 espèces.

Les tétrapodes ont évolué il y a 380 millions d’années à partir d’un groupe de poissons qui possédaient des nageoires ressemblant un peu à des pattes. Aujourd’hui, très peu de poissons appartiennent encore à ce groupe: ce sont les cœlacanthes et les dipneustes ou poissons à poumons. Mais on connaît des fossiles qui montrent comment s’est passé cette transition depuis le monde aquatique vers la terre ferme. Durant les centaines de millions d’années de leur évolution, les tétrapodes se sont diversifiés sous plein de formes qui n’existent plus aujourd’hui, comme par exemple les ptérosaures (reptiles volants), les ichtyosaures (reptiles marins), les dinosaures ou les australopithèques.

>> À voir: Paléontologie d'appartement : En savoir plus sur les cœlacanthes

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également