Questions - Réponses

Société

Le corset porté par les femmes du 19ème siècle avait-il des conséquences sur la santé? Certaines femmes ont-elles refusé de le porter pour ces raisons et si oui, comment étaient-elles traitées par la société?

Aline Müller

Réponse de Aline Müller

Assistante suppléante

Histoire contemporaine

Département d'histoire générale

Université de Genève

Le débat sur les effets néfastes du corset pour la santé des femmes connaît un pic à la fin du XIXe siècle. En effet, depuis le début du siècle son port s'est démocratisé, notamment grâce à sa fabrication industrielle qui a permis sa diffusion à une large part de la population. L'habillement permet alors de différentier les hommes et les femmes et de contrôler que chacun des sexes se conforme à son rôle dans la société. Le corset est un symbole important de la féminité. Il est donc difficile pour les femmes d'aller à l'encontre des standards dominants de beauté et de féminité en refusant de porter le corset, car cela risquerait d’être préjudiciable pour leur respectabilité et leur réputation.

A partir des années 1860, le port du corset est toutefois de plus en plus contesté et de nombreux médecins et de nombreuses féministes alertent sur sa dangerosité pour la santé des femmes. La médicalisation de la société et le développement du féminisme permettent l'ouverture d'un débat public sur la réforme du costume féminin. Le corset est alors accusé de déplacer les organes internes, de causer des déformations de la colonne et des côtes, des maladies respiratoires et circulatoires ou des fausses couches. En France, où le taux de natalité est très bas, ces accusations vont de pair avec une inquiétude face au déclin démographique du pays. La plupart des médecins n'appellent toutefois pas à la suppression du corset, mais plutôt à sa modification, mettant en avant ses bienfaits pour la posture et le maintien.

Le mouvement pour la réforme du costume féminin, qui milite aussi pour l'introduction du suffrage féminin, soutient quant à lui que les vêtements doivent être tout d'abord rationnels et utilitaires avant d'être esthétiques. La réforme du costume est toutefois difficile à mettre en œuvre, car même le changement le plus minime semble menacer la distinction entre féminité et masculinité, sur laquelle repose la société du XIXe siècle (il est ainsi reproché à certaines femmes qui refusent de porter le corset d'être "trop masculines").

Il faut donc attendre les bouleversements de la Première Guerre mondiale et de la sortie de la guerre, qui ont un impact important sur la mode féminine, pour que le corset disparaisse progressivement au cours des années 1920.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également