Questions - Réponses

Société

Avons-nous déjà exploré les profondeurs de la mer et existe-t-il des créatures que l'on n'a jamais vues?

Emmanuel Castella

Réponse de Emmanuel Castella

Département F.-A. Forel des sciences de l’eau et de l’environnement
Université de Genève

Malgré le développement des techniques d’exploration marine et la recherche de nouvelles ressources par les humains, on estime actuellement qu’environ 80% des fonds marins n’ont jamais été explorés. Ainsi, en 2014-2016, lors de la recherche du Boeing 777 du vol MH370, disparu en mer, des robots sous-marins ont permis de photographier et d’établir la carte d’une zone de l’océan Indien, grande comme sept fois la Suisse, qui n’avait jamais été explorée. Il reste donc beaucoup à faire, en particulier dans les zones très profondes des océans, mais aussi dans les zones polaires.

Notre connaissance des créatures qui vivent dans les mers est pratiquement aussi "faible" que notre exploration des fonds marins. On connaît actuellement environ 250'000 espèces marines (animales et végétales)… mais on estime qu’il doit en exister trois à quatre fois plus (entre 700'000 et 1'000'000). Il demeure donc plus d’espèces que l’on n’a jamais vues (en tout cas que l’on n’a jamais décrites et auxquelles on n’a jamais donné de nom) que d’espèces connues.

Évidemment, ce sont les espèces les plus "grosses" que l’on connaît le mieux. On estime ainsi qu’il demeure moins de 10 espèces inconnues chez les cétacés (les baleines, les dauphins). Chez les poissons marins, on découvre environ 150 nouvelles espèces chaque année… mais les poissons ne représentent que 2 à 3% des espèces marines. Ce sont les plus petites créatures que l’on connaît le moins bien: les crustacés (crevettes, crabes, etc.), les mollusques, les "vers". Elles représentent la plus grande partie des espèces marines et également le plus grand "stock" d’espèces "jamais vues".

Il demeure donc beaucoup à faire, là aussi, pour décrire et comprendre cette diversité biologique. Il faut aussi comprendre que cette richesse "inconnue" est menacée par les changements que connaissent les océans (le réchauffement et ses conséquences, la pollution), et il est bien possible que certaines espèces disparaissent sans même que nous ne les ayons jamais rencontrées.

Deux sites internet fournissent des informations scientifiques et des nouvelles concernant les espèces marines. Ils sont en anglais:

https://obis.org/

http://www.marinespecies.org/

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également