fermer

détail & partage

Des condamnés emblématiques

 

1/15

Sacco et Vanzetti, anarchistes et italiens dans l'Amérique des années 20. Nicola Sacco (à g.) et Bartolomeo Vanzetti sont arrêtés le 5 mai 1920, soupçonnés d'avoir commis deux braquages. Ils sont exécutés sur la chaise électrique dans la nuit du 22 au 23 août 1927 en même temps que Celestino Madeiros, l'homme qui a avoué être l'auteur de l'un des braquages imputés à Sacco et Vanzetti. Les deux hommes seront absous 50 ans plus tard par le gouverneur du Massachussetts. [Boston Public Library]

2/15

Hans Vollenweider, le dernier exécuté de Suisse. Après une vie de bandit de grand chemin (tentative d'enlèvement, braquages, cavale, assassinats) Hans Vollenweider est condamné à mort par le tribunal cantonal d'Obwald le 19 septembre 1940. Après un appel et une demande de grâce qui furent refusés, malgré l'imminence de l'abolition de la peine de mort en Suisse pour les civils, Hans Vollenweider fut guillotiné à Sarnen le 18 octobre. Le film de Theo Stich «Vollenweider - Die Geschichte eines Mörders» (2003) retrace la vie de ce criminel. [SFDR]

3/15

Marcel Petiot, le docteur serial killer français. Le parcours criminel du Docteur Petiot commence à ses 17 ans. Cleptomane, "déséquilibré", son cabinet médical est toutefois populaire pour les consultations et les vaccinations qu'il offre aux indigents. Élu maire de façon douteuse de sa commune de l'Yonne en 1926, il est rapidement cité devant les tribunaux pour plusieurs délits: fausses déclarations d'assurance maladie, détournements de fonds, vol d'électricité. En 1934, des rumeurs commencent sur des disparitions inexpliquées. Il part alors à Paris où il ouvre le cabinet qui le rendra tristement célèbre: il promettait à ses futures victimes, menacées par la Gestapo, d'organiser leur exil contre rémunération... avant de les tuer dans sa cave. Lors de son procès en avril 1946, il revendique 63 assassinats, une partie des corps, dépecés, étant retrouvés prêts à être brûlés à côté de la chaudière dans la cave. Il est guillotiné le 25 mai 1946. [Keystone]

4/15

Les époux Rosenberg, espions soviétiques. Ethel et Julius Rosenberg, couple de juifs new-yorkais communistes, sont arrêtés pour espionnage au profit de l'Union soviétique en été 1950, en pleine guerre froide. Ils sont exécutés sur la chaise électrique le 19 juin 1953 dans la prison de Sing Sing. [©Roger Higgins - Library of Congress Prints and Photographs Division]

5/15

Charles Manson, gourou de la Manson Family. Né en 1934, Charles Manson commet ses premiers délits à l'âge de 13 ans. Dès ce moment, il est régulièrement interné. Durant les années 60, il fonde une communauté hippie, "La Famille". En 1969, des membres de cette communauté assassinent Sharon Tate, épouse de Roman Polanski, qui est enceinte de 8 mois, ainsi que quatre autres personnes. En mars 1971, reconnu coupable d'avoir commandité l'acte, il est condamné à mort. La sentence sera commuée en une peine de prison à vie. [©Harold Filan - Keystone]

6/15

Patrick Henry ou le procès qui fit basculer la France dans le camp des abolitionnistes! L'accusé est le meurtrier du petit Philippe Bertrand, 8 ans, qu'il a enlevé le 30 janvier 1976 à sa sortie de l'école avant de demander une rançon d'un million de francs aux parents. Arrêté puis relâché faute de preuves, il passe devant les caméras de télévision pour dire qu'il est innocent et que le vrai criminel mérite la peine de mort pour s'en être pris à un enfant. La police se rend dans son hôtel le 17 février 1976. Patrick Henry désigne alors lui-même son lit sous lequel est caché le corps du petit Philippe. Dans un climat de haine, il échappe au lynchage au moment de son arrestation (photo), puis à l'échafaud grâce à la plaidoirie de l'avocat Robert Badinter.

7/15

Nicolae Ceausescu, l'extinction du "Génie des Carpates". Nicolae Ceausescu dirige la Roumanie de 1965 à 1989, en tant que secrétaire générale du Parti communiste. En décembre 1989, le régime totalitaire s'effondre. Le 25 décembre, au cours d'un procès expéditif, il est reconnu coupable, avec sa femme Elena, de génocide. Le "Conducator" et son épouse sont exécutés dans la foulée du procès. [©Vadim Ghirda - Keystone]

8/15

Karla Tucker, la rédemption avant la mort. Karla Tucker a commis un double meurtre à la hache le 13 juin 1983 accompagnée de deux amis. Elle est internationalement connue pour avoir été la première femme exécutée au Texas depuis la fin de la Guerre de Sécession, et la première femme exécutée dans le reste des Etats-Unis depuis 1984. Après avoir volé une bible en prison, elle déclara avoir vécu une "renaissance" aux côtés de Jésus. Elle fut exécutée par injection létale le 3 février 1998. [©Smiley N. Pool - Keystone]

9/15

Gary Graham, un cas "mineur" parmi d'autres. Né en 1963, Gary Graham reçoit une injection létale dans une prison texane le 22 juin 2000 pour un meurtre commis en 1981, alors qu'il était âgé de 17 ans. La photo est prise une semaine avant sa mort, le 14 juin 2000. Cette année-là, quatre autres Américains ont été exécutés pour des actes commis avant l'âge de la majorité. [©Pat Sullivan - Keystone]

10/15

Timothy McVeigh, le milicien d'Oklahoma City. Ancien de la Guerre du Golfe en Irak, Timothy McVeigh a fait exploser un camion piégé à Oklahoma City, le 19 avril 1995, faisant plus de 168 morts. Il était membre du Patriot Movement, un groupe d'extrême droite anti-gouvernemental. Il fut exécuté par injection létale le 11 juin 2001, dans une prison de l'Indiana, sous le regard de 232 survivants de l'attentat. [©David Longstreath - Keystone]

11/15

Mumia Abu-Jamal, l'incarnation d'une cause. Journaliste et militant afro-américain, Mumia Abu-Jamal a été condamné en 1982 à la peine de mort pour le meurtre de Daniel Faulkner, un policier de Philadelphie commis en 1981. Son cas a suscité une mobilisation internationale pour demander la révision du procès. En mars 2008, une cour d'appel fédérale annule sa condamnation à mort pour irrégularités, mais ne revient pas sur la culpabilité. [©Chris Gardner - Keystone]

12/15

Mahmoud Asgari et Ayaz Marhoni, l'homosexualité au pilori. Deux Iraniens sont exécutés sur la place publique de Mashad, dans le nord-est du pays, le 19 juillet 2005. Ils étaient accusés de viol sur mineur mais auraient été condamnés pour homosexualité, selon l'association "International Gay Rights". Le doute persiste au sujet de l’âge précis des garçons. Selon certaines sources, ils avaient respectivement 14 et 16 ans le jour de l’arrestation. Ce cas a mobilisé la communauté internationale eu égard à l'âge des garçons et au fait qu'ils auraient été condamnés à mort en raison de leur homosexualité supposée ou avérée. [©Stringer - Keystone]

13/15

Saddam Hussein, la fin d'un tyran. Saddam Hussein Abd al-Majid al-Tikriti a été exécuté par pendaison le 30 décembre 2006, le jour de l'Aïd el-Adha, à Bagdad pour crimes contre l'humanité au terme de plus de deux ans de procès. Saddam Hussein avait dirigé l'Irak d'une main de fer et sans partage depuis 1979. [Keystone]

14/15

En Somalie, la lapidation pour adultère. Mohamed Abukar Ibrahim a été condamné à mort, enterré et lapidé pour avoir été coupable d'adultère en décembre 2009. [©Mohamed Sheikh Nor - Keystone]

15/15

Viva Leroy Age, mort avant son exécution. Viva Leroy Age, le condamné à mort le plus âgé des Etats-Unis est décédé de vieillesse à 94 ans dans une prison de l'Arizona, le 12 février 2010. Sourd, presque aveugle, cloué dans une chaise roulante et atteint de démence, l'Américain avait passé quelque 80 ans de sa vie en prison pour divers meurtres et braquages. [©Arizona Department of Correction - Keystone]