Publié

Carton jaune, carton rouge

Le carton jaune sert d'avertissement. [© Thaut Images - Fotolia]
Le carton jaune sert d'avertissement. [© Thaut Images - Fotolia]
La profession d'arbitre n'est pas de tout repos. Armé de son sifflet, il court beaucoup pour coller au plus près à la réalité du match. En plus, il doit gérer et arbitrer le comportement des joueurs sur le terrain. Pour ce faire, il a deux cartes majeures, le carton jaune et le carton rouge.

L'arbitre montre un carton jaune et accorde un coup franc direct lorsqu'un joueur fait un croche-pied à l’adversaire, s'il le frappe ou s’il commet une autre faute, telle que bousculer délibérément l'adversaire, cracher sur l'adversaire ou insulter l'adversaire. Le carton jaune sert d'avertissement au joueur et l'invite à poursuivre la rencontre dans un esprit sportif.

Un joueur se voit infliger un carton rouge en cas de graves infractions aux règles du jeu, il est alors exclu du terrain de jeu.

Une exclusion peut également être prononcée lorsqu'un joueur reçoit un second avertissement au cours du même match. Cela implique automatiquement un carton rouge. Dans un tournoi, le joueur concerné n’est pas seulement exclu du terrain de jeu, mais aussi suspendu pour le prochain match.

RTS Découverte

Tiré de "Football: règles, conseils et astuces", édité par l'Oeuvre Suisse des Lectures pour la Jeunesse

Publié