Questions - Réponses

Société

Comment chassaient les Homo sapiens?

Martine Piguet

Réponse de Martine Piguet

Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie

Institut Forel, sciences de la Terre et de l'environnement

Université de Genève

Les Homo sapiens sont apparus en Europe il y a environ 40’000 ans et nous sommes encore des Homo sapiens, mais je pense que tu t’intéresses plutôt à la chasse pendant la préhistoire !

Dès le début de la préhistoire, les peuples de chasseurs-cueilleurs devaient se déplacer pour chercher leur nourriture au gré des déplacements saisonniers des animaux. Ainsi jusqu’à l’invention de l’élevage et de l’agriculture, l’homme est nomade et il doit parfois parcourir des longues distances pour trouver du gibier.

L’homme de la fin du Paléolithique maîtrise déjà bien les techniques de chasse, il utilise le plus souvent des sagaies lancées à la main, qui sont de longues perches en bois prolongées par une pointe en silex, en os ou en bois de renne. Une autre arme utilisée principalement pour capturer des animaux aquatiques, le harpon a une tête détachable en os ou en bois de cervidés munie de crochets qui est reliée à une lance ; lorsque l’animal est touché, le harpon reste dans son corps et la lance peut être retenue par le chasseur. Malheureusement aucun de ces outils n’a été retrouvé complet car le bois se décompose facilement, mais on a pu les reconstituer grâce à quelques restes et à des comparaisons avec des populations plus récentes.

Il y a environ 20'000 ans, l’invention du propulseur va totalement changer les pratiques de chasse. Cet outil, en bois végétal ou en bois de renne, est une arme de jet munie d’un crochet permettant de lancer des sagaies ou des lances. Le propulseur améliore nettement la chasse car il permet d’augmenter la force et la précision du tir mais aussi de chasser à distance.

Vers 12'000 ans av J.-C., ou même avant selon des chercheurs, l’arc se répand et devient la principale arme de chasse jusqu’à la fin de la préhistoire. Très efficace, l’arc armé avec des pointes de flèches en silex, permet de viser des cibles plus petites à plus grande distance.

L’usage de l’arc s’accompagne d’un changement dans l’outillage de pierre qui devient très petit. Ces microlithes en forme de triangles, pointes ou trapèzes sont fixés sur les hampes des flèches avec de la colle à base de résine. Au Néolithique, les pointes de flèches en silex deviennent triangulaires, puis à l’âge du Bronze et du Fer on voit apparaître des pointes en métal d’une plus grande efficacité.

On peut aussi mentionner d’autres techniques de chasse comme le piégeage, la fronde ou les bolas (boules de pierres réunies par des liens) qui complètent les principales armes décrites ci-dessus

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également