Questions - Réponses

Société

Bonjour, J’ai toujours entendu, même dans les musées, que les manifestations d’art dans les grottes les plus anciennes se trouvaient dans le sud-ouest de la France et dans le nord de l’Espagne. Pourtant j’ai appris qu’il y avait une grotte en Afrique du Sud nommée grotte de Blombos, qui abritait des objets sculptés de 80'000 ans alors qu’en Europe on date l’apparition de l’art au paléolithique supérieur soit environ 35'000 ans. Je ne comprends pas et j’ai peur de m’être un peu embrouillé; pouvez-vous m’éclairer? Merci

Question de Vangelis, 23 ans

Martine Piguet

Réponse de Martine Piguet

Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie

Institut Forel

Université de Genève

La question de l’origine de l’art a déjà été posée dans ce forum mais les recherches récentes m’obligent à compléter la réponse donnée auparavant.

Il est vrai que l’on attribue généralement la naissance de l’art à l’Homo sapiens au début du Paléolithique supérieur en Europe il y a environ 35’000 ans, période de grand développement de l’art mobilier et pariétal dans le sud-ouest de la France et au nord de l’Espagne. On sait à présent que cette affirmation n’est pas tout à fait juste puisque plusieurs manifestations d’art mobilier trouvées en Europe (objets de parure, supports divers portant des séries d’incisions) ont été datées antérieurement à cette période et sont donc attribuées à l’homme de Néandertal. Récemment, l’utilisation d’une nouvelle technique de datation a permis de dater des peintures de certaines grottes du nord-ouest de l’Espagne à plus de 40’000 ans avant notre ère, ce qui laisse ouverte la possibilité que les Néandertaliens en soient les auteurs. Hors d’Europe, la découverte de plaquettes ornées de motifs abstraits ainsi que des coquillages perforés dans la grotte sud-africaine de Blombos a permis de faire remonter l’apparition d’objets d’art à plus de 80’000 ans avant notre ère, ce qui confirme encore qu’Homo sapiens n’est pas l’inventeur des représentations artistiques.

Toutefois, si les manifestations artistiques antérieures à l’Homo sapiens européen existent bel et bien, elles restent occasionnelles et pour la plupart peu abouties, on peut les appeler "prémices de l'art". Il faut véritablement attendre l’apparition de l’homme moderne pour voir un réél développement de l’art. Dans ce cadre, les témoins artistiques les plus anciens sous une forme caractérisée et régulière peuvent être situés dans 3 régions du monde : l'Europe, l'Australie, la Sibérie. En Europe, ils sont datés de la fin du Paléolithique entre 35'000 et 12'500 avant notre ère, avec un véritable développement artistique à la période magdalénienne entre 17'000 et 12'500 av. J.-C. Si les datations se confirment, il est possible qu’un art très ancien provienne d'Australie, où une peinture rupestre a été datée à environ 40'000 ans avant le présent. En Sibérie, l'art le plus ancien est essentiellement mobilier avec des figurines animales et féminines vieilles d'environ 30'000 ans avant notre ère.

En conclusion, l’art apparaît de façon occasionnelle entre 80’000 et 40’000 ans mais prend vraiment son essor au début du Paléolithique supérieur dans la région franco-cantabrique.

7 janvier 2013

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: