Questions - Réponses

Société

Pour les musulmans, qui est Jésus et qui est Marie ?

Philippe Matthey

Réponse de Philippe Matthey

Unité d'anthropologie et d'histoire des religions
Département des Sciences de l'Antiquité
Université de Genève

Aux yeux des musulmans, Jésus et Marie sont des figures majeures dont l’histoire est mentionnée à plusieurs reprises dans le Coran et dans la tradition (la sunna). En arabe, Jésus est appelé soit ‘Îsâ (son nom le plus fréquent dans le Coran), soit Yasou‘ (le nom que lui donnent plutôt les Arabes chrétiens aujourd’hui). Il est considéré comme un grand prophète, et on raconte à son propos plusieurs miracles considérés comme des preuves de sa mission prophétique, dont certains sont repris au Nouveau Testament tandis que d’autres sont tirés de la tradition chrétienne apocryphe. Le Coran mentionne ainsi que Jésus parlait déjà dans son berceau, qu’il insufflait la vie dans des statuettes d’oiseaux en argile, qu’il guérit des malades et ressuscita des défunts, ou encore qu’il fit descendre du ciel un festin pour ses disciples. Pour les musulmans, toutefois, Jésus n’est pas le fils de Dieu ni le Messie au sens chrétien (le sauveur du monde): il n’est qu’un prophète parmi les autres. Selon le Coran, il n’est pas non plus mort crucifié, le corps sur la croix n’était qu’une simple illusion à son image, un double ou une autre personne. Jésus a été élevé auprès d’Allah et les musulmans attendent son retour sur terre à la fin des temps, car le Coran dit que son apparition sera le signe que l’Heure est arrivée (le jugement dernier et la fin du monde).

Dans le Coran, le prénom de Jésus est fréquemment accompagné de la formule "fils de Marie" (Ibn Maryam) au lieu du nom de son père, puisque selon la tradition musulmane Jésus n’a pas de père terrestre. Marie est en elle-même une figure tout aussi importante pour les musulmans. Le Coran raconte à plusieurs reprises les épisodes de la conception de Marie fille d’Imran (au lieu de Joachim dans la tradition chrétienne) et de Hanna (Anne); de l’Annonciation à Marie et de la conception de Jésus par la grâce d’un esprit divin (deux épisodes qui ne semblent pas toujours très distincts); et enfin de la naissance virginale de Jésus. Marie, pour les musulmans également, est vierge et pure de toute impureté physique ou spirituelle: à ce titre, elle est considérée par certains commentateurs du Coran comme l’une des quatre femmes les plus irréprochables de l’islam, aux côtés de Asiya (mère adoptive de Moïse dans la tradition musulmane), de Khadija (première femme du Prophète), et de Fatima (la fille préférée du Prophète). Elle fait l’objet d’une grande vénération dans certaines traditions populaires musulmanes.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également