Questions - Réponses

Société

Combien de personnes Héra a-t-elle punies?

Philippe Matthey

Réponse de Philippe Matthey

Unité d'anthropologie et d'histoire des religions
Département des Sciences de l'Antiquité
Université de Genève

Dans la mythologie grecque, Héra est une déesse à la beauté éblouissante, qui partage avec Zeus, son époux, la royauté sur les dieux et l’univers. Mais nous avons plus fréquemment l’habitude d’entendre parler d’elle sous un aspect moins positif, celui d’une divinité emportée et colérique (son fils Arès est d’ailleurs le dieu de la guerre et du conflit), qui se montre très souvent jalouse des autres femmes séduites par son mari et se venge en punissant ses rivales ainsi que leur descendance. Combien de personnes Héra a-t-elle punies au fil des différentes histoires que nous connaissons? Difficile à dire, tant elles sont nombreuses. Mais nous pouvons essayer de d’établir un petit décompte des occasions lors desquelles elle exprime sa colère et inflige un châtiment à quelqu’un:

  • Très irritée que la déesse Léto soit enceinte des œuvres de Zeus, Héra l’empêche d’accoucher en interdisant à tous les endroits sur la terre ferme de l’accueillir. Malgré les menaces d’Héra, Léto parvient finalement à donner naissance à Apollon sur l’île flottante de Délos, puis à sa sœur jumelle Artémis sur l’île d’Ortygie.
  • Héra est à l’origine de la mort de la princesse Sémélé, une autre amante de Zeus. Alors que la jeune femme est enceinte, Héra lui souffle l’idée d’exiger de Zeus qu’il se révèle à elle dans toute sa splendeur divine: Zeus est obligé d’exaucer son vœu et Sémélé, une simple mortelle, meurt foudroyée. Mais Zeus parvient tout de même à sauver son fils, Dionysos, en le cousant dans sa propre cuisse. Plus tard, Héra se vengera sur Dionysos lui-même, le rendant fou et l’obligeant à errer à travers le monde pendant un certain temps, ou (selon d’autres versions) en envoyant les Titans le tuer et le manger alors qu’il était encore tout petit (il sera ressuscité par Athéna).
  • Héra poursuit également de sa haine la princesse Io d’Argos: Zeus, surpris par Héra alors qu’il s’unissait à la jeune femme, l’avait transformée en génisse pour cacher sa tromperie. Pour la punir, Héra fait d’abord garder Io par un géant qui ne dort jamais, puis lui envoie un taon qui la rend folle de douleur par ses piqûres: la pauvre princesse parcourt le monde entier pour tenter d’échapper à l’insecte, avant de finalement trouver refuge en Égypte où Zeus la transforme à nouveau en jeune femme et où elle donne naissance à un fils, Épaphos.
  • Certains récits racontent qu’Héra châtie aussi la nymphe Callisto, une autre conquête de Zeus que le roi des dieux avait transformé en ourse pour cacher son infidélité: elle poussa Artémis à prendre la nymphe en chasse comme une simple bête sauvage.
  • Héra était fâchée contre les habitants de la ville de Troie, et en particulier contre leur prince Pâris qui avait jugé, lors d’un concours de beauté, que la déesse Aphrodite était plus belle qu’Athéna et elle-même. Héra s’oppose donc aux Troyens dans la guerre qui les oppose aux Grecs pendant dix ans, et qui se terminera par la destruction complète de Troie. À cette occasion, on raconte dans l’Iliade qu’elle aurait punit la déesse Artémis, qui s’opposait à elle sur le champ de bataille, en lui donnant une gifle et en l’envoyant pleurer dans les bras de son père Zeus.
  • Selon certains auteurs, elle rend folle les trois filles du roi de la ville d’Argos, Proïtos, parce qu’elles avaient prétendu que le palais de leur père était plus beau que le vieux temple argien d’Héra. Elles seront sauvées grâce à l’intervention d’un devin, Mélampous.
  • On dit parfois que c’est Héra qui envoya le Sphinx (la Sphinge) terroriser les habitants de Thèbes, en châtiment d’un crime commis par leur roi Laïos (il avait enlevé un jeune homme dont il était tombé amoureux).
  • Elle précipite dans les Enfers Sidè, la femme du chasseur Orion, qui avait prétendu être aussi belle qu’Héra.
  • Selon le poète Ovide, elle punit la nymphe Écho qui l’avait distraite par son bavardage pendant que Zeus séduisait d’autres nymphes : elle la transforme en une voix désincarnée condamnée à ne pouvoir que répéter les derniers mots de ses interlocuteurs.
  • Héra exerce sa colère envers de nombreux autres personnages moins connus ou dont l’histoire serait trop longue à raconter, tels que la reine Gérana (changée en grue), le couple Polytechnos et Aédon (qui finissent par s’entretuer), Athamas et Ino (un couple qui avait accepté d’accueillir le petit Dionysos), le roi Pellas (finalement détrôné et tué par Jason et Médée), Égine (encore une amante de Zeus) et son fils Éaque, etc. Et il y en aurait encore beaucoup d’autres, dans des histoires que nous avons perdues 
  • Enfin, Héra est surtout célèbre pour avoir poursuivi de sa rancœur le héros Héraclès, fils de Zeus et de la princesse Alcmène : elle tente d’empêcher sa naissance, de le tuer dans son berceau en lui envoyant deux serpents, le rend fou au point de tuer sa première femme Mégare et leurs enfants, l’oblige à accomplir ses travaux pour se purifier de ce meurtre, essaie de le faire échouer à plusieurs reprises, etc. Mais après l’apothéose du héros à la fin de sa vie (Héraclès emménage sur l’Olympe avec les autres dieux), la colère d’Héra se transforme en amitié et elle donne sa propre fille Hébé (la Jeunesse) en mariage à Héraclès.

Cela fait donc beaucoup d’exemples où Héra punit ou exprime sa colère envers d’autres personnages. Mais il ne faut pas oublier qu’elle fut parfois elle-même punie: parce qu’elle avait tenté de contrecarrer les voyages d’Héraclès une fois de trop, Zeus lui inflige comme châtiment d’être suspendue du haut de l’Olympe, deux enclumes attachées à ses pieds et les poignets liées par une chaîne d’or indestructible. Dans d’autres récits, Héphaïstos, le dieu forgeron fils d’Héra, se venge de sa mère qui l’avait jeté du haut de l’Olympe et rendu boiteux: il lui offre en cadeau un trône enchanté qui l’immobilise complètement une fois qu’elle s’est assise dessus. Il faudra l’intervention de Dionysos pour convaincre Héphaïstos d’enfin libérer sa mère. Toutefois, malgré ces querelles, Héra reste la partenaire principale de Zeus, celle à qui il s’adresse en premier pour prendre des décisions importantes: quand ils sont réconciliés, Héra et Zeus exercent ensemble la souveraineté sur le monde et sur les dieux.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également