Qu'avez-vous retenu du mois de septembre?

Près de 1400 personnes ont péri sur l'archipel indonésien des Célèbes.
Près de 1400 personnes ont péri sur l'archipel indonésien des Célèbes. [EPA/Keystone]
Les catastrophes naturelles, qui s'enchaînent en Asie, et les votations fédérales sur les initiatives "alimentaires" sont les deux thèmes abordés dans notre rétrospective du mois de septembre.

Le mois des catastrophes naturelles

Le mois de septembre a été cataclysmique dans plusieurs pays avec l’ouragan Florence aux Etats-Unis et les passages de typhons dans l’est de l'Asie, principalement sur les Philippines et le Japon. Mais c’est l’archipel de l’Indonésie, plus particulièrement l’île des Célèbes, qui a été le plus touché. Après un séisme de magnitude 7.5 et la déferlante d’un tsunami, plus de 2000 personnes ont péri dans la tourmente et plusieurs milliers sont toujours portées disparues. L’aéroport, les routes et autres infrastructures étant endommagés, les secours internationaux ont mis plusieurs jours à arriver, et l’organisation de l’aide humanitaire a été chaotique les premiers jours.

Questions

1. Quelle est la différence entre un typhon, un tsunami et un ouragan?

2. A quand remonte le dernier passage d’un ouragan en Suisse?

Débat:
le tourisme doit-il perdurer lors d’événements tragiques de cette ampleur?

 

Les votations fédérales

Officiellement lancée par le Conseil fédéral, la campagne sur la sécurité alimentaire ne devrait pas faire de remous. Officiellement lancée par le Conseil fédéral, la campagne sur la sécurité alimentaire ne devrait pas faire de remous. [Martial Trezzini - Keystone] Septembre marquait aussi le retour aux urnes pour le peuple suisse. Trois objets étaient soumis à votation: l’arrêté fédéral concernant les voies cyclables et les chemins et sentiers pédestres, l’initiative pour des aliments équitables et l’initiative pour la souveraineté alimentaire. Si les Suisses ont accepté de développer le réseau de pistes cyclables et sentiers pédestres du pays, ils ont cependant refusé de changer leur rapport à l'alimentation. Jugées trop contraignantes, superflues ou allant à l'encontre de divers traités commerciaux internationaux, l’initiative de la souveraineté alimentaire a été balayée à 68%, et celle promouvant des aliments équitables a été refusée à 61.3%. A noter que le vote illustre un cas d'école de "Röstigraben", la majorité des cantons romands ayant voté l’inverse des cantons alémaniques sur les deux dernières questions.

 

Questions

1. Que signifie le terme "souveraineté"?

2. Quel canton a le plus massivement refusé le principe de cette souveraineté alimentaire?

Débat
: en quoi l'intervention de l’Etat dans le monde de l'agriculture suisse peut-elle poser problème?


Le questionnaire complet et les réponses se trouvent ici sous forme de PDF:


Retrouvez ici nos précédents questionnaires ainsi que ceux que proposait iconomix:
Les précédents questionnaires d'iconomix

Publié le 10 octobre 2018 à 15:44 - Modifié hier à 16:20