Comment devient-on sourd ?

La surdité brusque peut être lié à un état de grande fatigue et de stress.
Qu'est-ce que la surdité ? Combien de personnes en sont atteintes en Suisse ? [1000 Words Images - ]
Plus de 5% de la population mondiale est touchée par une déficience auditive incapacitante, dès la naissance ou survenue au cours de la vie. Leur nombre est appelé à augmenter.

Il existe deux types de causes à la surdité: les causes congénitales et les causes acquises. Les premières surviennent dès la naissance, les secondes peuvent entraîner une perte auditive à tout âge.

Les causes congénitales peuvent être liées à des facteurs génétiques, héréditaires ou non, ou par certaines complications lors de la grossesse ou de l'accouchement. Il peut par exemple s'agir d'une une infection chez la mère (p.ex la rubéole ou la syphilis), le faible poids du nourrisson, une privation d'oxygène à la naissance, ou encore une jaunisse grave durant la période néonatale, qui peut léser le nerf auditif chez le nouveau-né.

Des maladies infectieuses telles que la méningite, la rougeole ou les oreillons peuvent être des causes acquises, principalement durant l'enfance. Il en est de même pour certaines infections chroniques de l'oreille, l'utilisation de médicaments ototoxiques (comme certains antibiotiques et antipaludéens), un traumatisme crânien ou une blessure de l'oreille. Une exposition à un niveau sonore excessif, lié par exemple à l'utilisation professionnelle d'appareils bruyants ou à de la musique à un volume élevé, peut également altérer la capacité auditive. La perte auditive peut aussi survenir avec l'âge, due à une dégénérescence des cellules sensorielles.

Peut-on prévenir la déficience auditive ?

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la moitié des cas de déficience auditive pourraient être évités grâce à la prévention primaire, notamment grâce à la vaccination (rougeole, méningite, rubéole, oreillons...) et à l'amélioration des soins prénatals et périnatals. On peut également éviter une perte auditive en réduisant l'exposition à un bruit excessif, en utilisant des dispositifs de protection individuelle et en appliquant des mesures législatives appropriées.

Combien de sourds et de malentendants compte la Suisse ?

Il n'existe pas de statistique nationale ou cantonale recensant la population sourde ou malentendante en Suisse, mais certains chiffres peuvent toutefois être avancés. Selon la société suisse de pédiatrie, deux enfants sur mille naissent avec une déficience auditive, alors que les déficiences acquises, elles, concerneraient trois naissances sur mille. Si l'on compte tous les types de déficiences auditives, on peut considérer qu'une personne sur dix en Suisse est touchée.

Combien y-a-t-il de malentendants dans le monde ?

Selon les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 5% de la population mondiale, soit 360 millions de personnes, souffre de déficience auditive incapacitante, soit 328 millions d’adultes et 32 millions d’enfants. La plupart vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Par ailleurs, environ un tiers de la population mondiale âgée de plus de 65 ans est touchée par une perte d'audition incapacitante, particulièrement en Asie du Sud, en Asie-Pacifique et en Afrique subsaharienne.

Leur nombre va-t-il augmenter ?

Le professeur Adrian Davis, de l'institut britannique de recherches sur l'audition estime que le nombre total de personnes souffrant d'une déficience auditive dépassera les 700 millions de personnes en 2015. Dans les pays développés, le nombre de personnes déficientes auditives atteindrait les 215 millions, dont 90 millions d'Européens et le double dans les pays en voie de développement.

Adrian Davis prévoit encore que, d'ici 2025, plus de 900 millions de personnes dans le monde souffriront d'une perte d'acuité auditive de plus de 25 décibels (dB) en 2025 (lire ci-contre).

Combien de personnes s'expriment en langue des signes en Suisse ?

"Il est difficile d'estimer le nombre de locuteurs en Suisse romande, car le nombre de sourds n'est lui-même pas exactement défini", explique Sandrine Burger, porte-parole de la Fédération Suisse des Sourds, selon qui l'on compte environ 2000 sourds dans la partie francophone du pays.

En France, selon une enquête HID, on compte 100'000 à 200'000 locuteurs de la LSF.

Jessica Vial, RTS Découverte

Sources:Fédération Suisse des Sourds, ecoute.ch (Fédération romande des malentendants), OMS

Publié le 10 décembre 2014 à 11:41 - Modifié le 05 avril 2018 à 15:39

Perte d'audition ou surdité ?

On parle de perte d'audition à partir du moment où celle-ci descend en dessous du seuil de 25 dB ou pire dans les deux oreilles. La perte d'acuité auditive peut être légère, moyenne, sévère ou profonde et peut toucher une oreille ou les deux.

Les personnes malentendantes sont touchées par une perte d'audition moyenne à sévère, mais communiquent généralement par la parole et peuvent bénéficier du recours à des aides auditives.

Les personnes sourdes souffrant d'une perte d'audition profonde, c'est-à-dire qu'elles n'entendent plus ou pratiquement plus et communiquent généralement grâce à la langue des signes.