Modifié

Paléofutur: sports demain, sports de vilains?

Sports demain, sports de vilains?, un épisode de Paléofutur [© CartoonBase - RTS Découverte]
Paléofutur, Série 3 - Sports demain, sports de vilains? / RTS Découverte / 3 min. / le 21 décembre 2020
Un sondage sur les sports majeurs de notre époque aurait de fortes chances de couronner le football comme sport roi, loin devant les tournois de chevalerie. Et pourtant, le ballon rond n'a pas toujours fait partie du paysage, alors que l'art de se taper dessus à coups de lance a déchaîné les passions médiévales. Retour sur l'histoire des disciplines sportives qui nous semblent indéboulonnables, mais vont et viennent comme les modes.

Le football naît de la "soule", jeu pratiqué en Angleterre dès le 12e siècle. Mal vu, il est interdit par le maire de Londres en 1314 "en raison des grands désordres causés dans la cité". On l'accuse de distraire l'Homme de son noble ouvrage, et même de créer un problème de sécurité nationale selon Edouard III.

Mais rien n'y fait, le virus prend et le jeu s'organise. Les règles deviennent universelles. Les clubs pionniers naissent et c’est en Angleterre qu'un premier championnat apparaît en 1888. Exporté à travers tout l’empire, le football devient un sport de masse, jusqu'à la création de la fédération internationale en 1904. La Coupe du monde est lancée en 1930.

La globalisation s'accélère encore via l'arrivée des premières retransmissions en mondovision et plus d'un milliard de personnes ont regardé la dernière finale de la Coupe du monde! Et pourtant, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Toute discipline peut disparaître, comme… les tournois de chevalerie, un sport violent, physique et spectaculaire.

Les tournois de chevalerie, le sport du Moyen-Âge

Au 12e siècle, le monde des tournois est un véritable circuit fait de centaines de compétitions et de coupes. Sport majeur de l'élite du Moyen-Âge, cette discipline connaît un véritable engouement: maillots, écussons, blasons, théâtralisation et public en folie.

Mais l'église ne supporte bientôt plus que les chevaliers qu'elle destine à partir en croisade se fassent massacrer pour le spectacle. Sans compter quelques accidents marquants comme la mort de Geoffroy II, duc de Bretagne ou du roi de France Henri II. Tout ceci calme même les plus fervents.

>>  Aller plus loin en écoutant l'émission "L'e-sport et les nouvelles disciplines sportives":

Paléofutur, l’e-sport et les nouvelles disciplines sportives. [Nazarov.Dnepr - Depositphotos]Nazarov.Dnepr - Depositphotos
Lʹe-sport et les nouvelles disciplines sportives / Paléofutur / 29 min. / le 24 décembre 2019

L'avènement des jeux vidéos

Aujourd’hui, certains sports comme le tennis ou le golf sont en perte de vitesse, quand d'autres jouent des coudes pour se faire une place au soleil. Prenez les jeux vidéo. Apparue dans les années 1980, la discipline est d'abord rangée dans la catégorie "gâchis de neurones" par les plus modérés, "dangereux passe-temps" qui rend la jeunesse violente pour les plus extrêmes.

Avec l'augmentation de la qualité des jeux et le développement d'internet, d'immenses communautés de passionnés se créent. Elles s'affrontent en ligne lors de tournois épiques retransmis aux quatre coins du monde. Désormais, des millions de spectateurs se connectent aux retransmissions des finales.

Dans certains pays, être joueur de jeu vidéo est même devenu une carrière complètement légitime. Il est possible d'en vivre et de faire vivre tout un entourage qui n'a rien à envier aux meilleurs footballeurs: les joueurs ont des coaches, des préparateurs physiques et des gardes du corps. Si si!

Morale de l'histoire: si votre stratégie consiste à tout miser sur votre progéniture pour en faire les champions de demain capables de payer votre retraite dorée, choisissez bien votre console!

Laurent Haug, Emmanuelle Vuillequez et Tania Chytil

Retrouvez toutes les émissions de radio de Paléofutur en cliquant ici.

Publié Modifié