Doucement les basses

Notre série de la semaine est comme un juke box, mais avec que des chansons et des musiques de films dedans. 60 minutes pour faire comme au cinéma rien qu'avec du son.

Scroll

Episode 10

>> Ré(écoutez) ici l'épisode 10/10 de "Doucement les basses"

Roger Moore en action dans le film "Dangereusement vôtre" de John Glen.
Eon Productions - AFP
Doucement les basses - Publié le 24 août 2018

Les oeuvres évoquées dans ce dixième épisode

Dangereusement vôtre (1985)

Il est question du dernier James Bond avec Roger Moore, sorti en 1985. La bande-originale du film a été composée par un petit groupe de Birmingham en Angleterre qui a co-écrit le morceau avec John Barry, le compositeur de tous les James Bond jusqu'à la fin des années 80.

 

In The Mood For Love (2000)

"In The Mood For Love" est un film réalisé par Wonk Kar-Wai repris de "Yumeji", un film japonais sorti en 1991. Sélection officielle du festival de Cannes, il constitue pour le producteur Daniel Toscan du Plantier une merveille de style, d'élégance et d'émotion subtile.

 

Brokeback Mountain (2005)

"I Will Never Let You Go",  un titre extrait du film "Le Secret de Brockeback Mountain", qui a fait un carton au box-office en 2005. À sa sortie, le journal "Libération" le qualifie de premier western homosexuel épique hollywoodien et le film remportera ensuite le Lion d'or de Venise.

Midnight Cowboy (1968)

"Fun City", un titre de John Barry extrait du film de John Schlesinger sorti en 1968 et intitulé "Macadam Cowboy", ou "Midnight Cowboy" en version originale. Ce film aux multiples Oscars raconte l'histoire de Joe, un beau gosse du Texas incarné par John Voight. Il vient tenter sa chance à New-York en tant que gigolo pour les femmes argentées mais esseulées de Park Avenue. Cela ne va pas mordre à l'hameçon comme il l'espérait. Il croise alors la route de Rizzo, incarné par Dustin Hoffman. Ce sans-abris infirme et escroc va l'accompagner dans sa douloureuse descente aux enfers. Parmi la remarquable bande-originale du film on trouve des compositions de Jonh Barry mais aussi des morceaux de groupes de l'époque. Tantôt folk, pop, rock, celle-ci s'écoute même sans regarder le film.

 

Reservoir Dogs (1992)

Ce morceau de 1970 devient célèbre grâce à Quentin Tarantino qui le choisit en tant que générique de son premier film intitulé "Reservoir Dogs".

 

Episode 9

>> Ré(écoutez) l'épisode 9/10 de "Doucement les basses"

Une scène du film "Grease".
Paramount Pictures - AFP
Doucement les basses - Publié le 23 août 2018
 

Les oeuvres évoquées dans ce neuvième épisode

Grease (1978)

L'histoire du film "Grease" se déroule dans les années 50. Son héroïne, une lycéenne, tombe amoureuse du chef de la bande des "T-Birds", joué par John Travolta.

37.2 Le Matin (1986)

"37.2 Le Matin" est un film tiré d'un roman de Philippe Djian réalisé par Jean-Jacques Beinex en 1986. Il raconte l'histoire de Zorg et Betty qui s'aiment et se déchirent sur fond de Bungalow, de sexe et d'amour fusionnel et destructeur. Pour l'anecdote, le film présente une scène où Betty et Zorg entrent dans un magasin de piano et improvisent une musique. Cela est vraiment le cas. Par soucis de vraisemblance, le compositeur Gabriel Yared a demandé aux acteurs Jean-Hughes Anglade et Béatrice Dalle leur niveau de piano. Celui-ci était nul pour Béatrice et débutant pour Jean-Hugues. Zorg pose ainsi l'arpège répétitif et Betty pianote d'un doigt les notes aiguës et les deux protagonistes composent le thème musical de "37.2 Le matin".

 

Microcosmos (1996)

Plongeon chez nos amis du peuple de l'herbe, avec "Microcosmos", un film sur les insectes qui a nécessité une inventivité technique sans précédent pour cadrer ses acteurs comme dans une fiction classique. Une oeuvre visuellement spectaculaire à l'univers sonore tout aussi remarquable. Celui-ci se compose de sons réels d'insectes mais aussi de son créés en studio et de musiques aériennes composées par Bruno Coulais. Autant de minutieux détails qui confèrent de la hauteur et de la magie à cet univers grouillant d'insectes, le rend accessible, voire humain.

 

The Godfather (1972)

La chanson "The Godfather Waltz" de Nino Rota est extraite du film "Le parrain", réalisé en 1972 par Francis Ford Coppola. Un film monument et une musique qui l'est tout autant. Nino Rota a pourtant constitué la bande-originale de celui-ci en reprenant des musiques qu'il avait déjà composé pour d'autres films. Ainsi, on peut aussi entendre ce titre dans un film de Fellini intitulé "Les Clowns", sorti deux ans avant "Le Parrain".

 

Ghost (1990)

"Unchained Melody", un morceau de 1965 qui figure dans le film "Ghost" de Jerry Zucker, sorti en 1990. Celui-ci accompagne la scène où Demi Moore apprend à Patrick Swayze comment faire une belle cruche en plaçant ses mains habiles sur l'argile humide, elle-même placée sur un tour de potier qui tourne jusqu'à en faire chavirer la tête des deux amoureux.

Episode 8

>> Ré(écoutez) l'épisode 8/10 de "Doucement les basses"

Scène extraite du film "Lost Highway" réalisé par David Lynch en 1997.
October Films - AFP
Doucement les basses - Publié le 22 août 2018
 

Les oeuvres évoquées dans ce huitième épisode

Lost Highway (1997)

Dans un monde d'images HD, Full HD, 4K... à la recherche constante d'images toujours plus nettes et plus grandes, le son d'un film reste tout aussi important, voire davantage, important que l'image. La raison est simple, jamais une image n'aura autant de profondeur qu'un son qui résonne, entre à l'intérieur du corps. En voici une preuve avec ce morceau tiré de l'hallucinant "Lost Highway", réalisé par David Lynch en 1997.

 

Casino (1995)

Retour en 1956 avec le titre "Ain't Got No Home" extrait de la bande-originale du film "Casino" de Martin Scorcese, sorti en 1995.

 

Möbius (2013)

"Möbius", un  film d'Eric Rochant sorti en 2013, où l'espion Jean Dujardin et sa recrue Cécile de France vivent une histoire de trahison et d'amour. Une intrigue hypnotique, tout comme ce morceau extrait de la bande-originale interprété par Olga Kouklaki.

 

Kill Bill, Vol. 2 (2003)

Luis E. Bacalov a composé un certain nombre de musiques de westerns mais reste inconnu du grand public. Grâce  à Tarantino, certaines de ses compositions sont ressorties du placard. Parmi celles-ci, "Summertime Killer", est un morceau de 1973 composé pour le film de série B du même nom, repris par Tarantino dans "Kill Bill 2", sorti en 2003.  

 

Les nuits fauves (1993)

Considéré comme le premier film français à parler frontalement du Sida, "Les nuits fauves" raconte l'histoire auto-biographique d'un artiste trentenaire séropositif.

 

Episode 7

>> Ré(écoutez) l'épisode 7/10 de "Doucement les basses"

Scène du film "La Grande Bellezza" de Paolo Sorrentino.
Indigo Film - AFP
Doucement les basses - Publié le 21 août 2018
 

Les oeuvres évoquées dans ce septième épisode

Visuel de l'épisode 7 de l'émission "Doucement les basses".
Visuel de l'épisode 7 de l'émission "Doucement les basses". [RTS - RTS]

La Grande Bellezza (2013)

En 2013, "La Grande Bellezza" de Paolo Sorrentino raconte l'histoire de Jep, un critique d'art désabusé qui apprend la mort de son amour de jeunesse qu'il n'a jamais oublié. Un récit qui se déroule à Rome dont la bande-originale mélange à merveille les genres. Tantôt classique, tantôt electro… du grand art.

Les Novices (1970)

"Just be cool", une chanson tirée d'une panouille de 1970 avec Bardot et Annie Girardot, composée par François de Roubaix.

Les Chansons d'Amour (2007)

Une comédie musicale avec Ludivine Sagnier, Louis Garrel et Chiara Mastroianni, des chansons d'amour réalisées par Christophe Honoré et mises en musique par Alex Beaupain en 2007… il s'agit du film "Les chansons d'amour", César de la meilleure musique en 2008.

Le Nom de la Rose (1986)

"Le Nom de la Rose", un thriller monastique réalisé en 1986 par Jean-Jacques Annaud. L'intrigue se déroule en 1327 au rythme d'une musique envoûtante et mystérieuse signée James Horner. Cette première collaboration fut une réussite sur le plan cinématographique mais un fiasco sur le plan relationnel puisque les deux hommes se sont, raconte-t-on, "engueulés comme du poisson pourri durant la post-production". Ce film est aussi le premier dans l'histoire du cinéma pour lequel la méthode du "sampling" fut utilisée, principalement avec des instruments anciens samplés dans des musées, puis mis ensemble en studio.

Apocalypse Now (1979)

"Susie Q", un standard du rock de 1957, repris ici par Flash Cadillac en 1979 et qu'on retrouve la même année dans "Apocalypse Now" de Francis Ford Coppola, récompensé par la Palme d'or.

 

Episode 6

>> Ré(écoutez) l'épisode 6/10 de "Doucement les basses"

Roger Moore dans le film "Live And Let Die" réalisé par Guy Hamilton.
Eon - AFP
Doucement les basses - Publié le 20 août 2018
 

Les oeuvres évoquées dans ce sixième épisode

Visuel de l'épisode 6 de l'émission "Doucement les basses".
Visuel de l'épisode 6 de l'émission "Doucement les basses". [RTS - RTS]

James Bond (1973)

Doucement les basses, c'est reparti pour un tour avec un bon vieux générique de James Bond: le titre "Live And Let Die" de Roger Moore sorti en 1973.

Vertigo (1958)

Alfred Hitchcock signe "Vertigo" ou "Sueurs froides" en français, en 1958. La musique du film est composée par Bernard Herrmann avec qui le génial inventeur du thriller au cinéma forme un duo d'orfèvre à qui on doit aussi "Psychose" et l'inoubliable scène de la douche.

Trainspotting (1996)

À la fin de l'été 1996, on ne parle que de Trainspotting de Danny Boyle avec Ewan McGregor, Robert Carlyle et un tas d’autres allumés. Cette histoire tragique de toxico rock'n roll sur fond de misère sociale est un succès mondial. Son incontournable bande-originale se compose des meilleurs musiciens de son époque tels qu'Igyy Pop, Lou Reed, New Order, Blur, Pulp, et de ce morceau des très britanniques Sleeper.

Les poupées russes (2005)

Tiré du film "Les Poupées russes", réalisé en 2005 par Cédric Klapisch, le titre "Kraked Unit" fut composé par Loik Dury, directeur des programmes de Radio Nova dans les 90, auteur des musiques des défilés de Karl Lagarfeld et Paco Rabanne. Victoire de la musique en 1999 pour "Peut-être du même "Cédric Klapisch fonde le groupe Kraked Unit avec d'autres musiciens que l'on retrouve sur toutes les bande-originales de ses films.

Talons Aiguilles (1992)

"Piensa En Mí" de Luz Casal, une chanson de 1937 remise au goût du jour en 1992 dans "Talons Aiguilles" du caliente et magique Pedro Almodovar.

Episode 5

>> Ré(écoutez) l'épisode 5/5 de "Doucement les basses"

Affiche Easy Rider
DR
Doucement les basses - Publié le 06 juillet 2018
 

Les oeuvres évoquées dans ce cinquième épisode

Doucement les basses épisode 5
Doucement les basses épisode 5 [DR]

Easy Rider (1969)

Alors on enfile nos cuirs, nos casques et nos Harley, et on fonce à 200 à l’heure, direction Colorado River, avec la chanson du générique de "Easy Rider", un road movie du foldingue et regretté Dennis Hooper, sorti en 1969 et qui a marqué la génération hippie des années 60 et 70.

Basic Instinct (1992)

Le titre "Blue de LaTour" était dans "Basic Instinct" de Paul Verhoeven, en 1992. Vous savez, la scène où Catherine Tramel (Sharon Stone), suspectée de meurtre, et Nick Curran (Michael Douglas), le flic qui la soupçonne, se trémoussent et se reniflent les phéromones dans un club de San-Francisco genre trash'n'glam. Une histoire de meurtres au pic à glace écrite par ce bon vieux briscard moustachu de Joe Eszterhas et qui derrière son vernis de thriller érotique nous trace un portrait de USA qui fait froid dans le dos.

2h moins le quart avant Jésus Christ (1982)

Sautons à pied joint en 1982 avec ce titre parodique de Jean Yanne dans son film "2h moins le quart avant Jésus Christ". Pour la petite histoire, c'est le morceau qu'on entend quand Jules César, joué par Michel Serrault, débarque dans la boite de nuit.

Ocean's 12 (2004)

Et maintenant, que diriez-vous d'une petite escale en Italie? Le titre "L'Appuntamento d’Ornella Vanoni" est sorti en 1970 et a été utilisé en 2004 pour le générique du film "Ocean's 12" de Steven Soderbergh.

The Return Of The King (2003)

"The Ride Of The Rohirrim" d'Howard Shore, un court morceau qui apparaît sur la B.O du "Retour du roi", dernier opus de la trilogie du "Seigneur des Anneaux" de Peter Jackson. Il paraîtrait qu'Howard Shore n’a pas regardé les images avant de composer la musique.

Les Temps Modernes (1936)

"A Nonsense Song" de Charlie Chaplin, tiré de son film "Les Temps Modernes" en 1936.

Episode 4

>> Ré(écoutez) l'épisode 4/5 de "Doucement les basses"

L'affiche du film "Une corde, un colt".
Eastmancolor
Doucement les basses - Publié le 05 juillet 2018

Les oeuvres évoquées dans ce quatrième épisode

Doucement les basses épisode 4.
Doucement les basses épisode 4. [RTS]

Austin Powers I (1997)

La chanson "Bachelor Pad" par Fantastic Plastic Machine est tirée des "Austin Powers", comédies d’espionnage décalées limite débiles.

Bachelor Pad par Fantastic Plastic Machine

Il était une fois dans l’Ouest (1968)

"Man with a harmonica" d'Ennio Morricone, c'est la B.O du film "Il était une fois dans l'Ouest", un western de 1968 réalisé par Sergio Leone avec Charles Bronson, Henry Fonda et Claudia Cardinale.

Man with a harmonica de Ennio Morricone

The Virgin Suicides (1999)

"Dead Bodies" de Air, c'est un instrumental tiré de "The Virgin Suicides", un drame de l'adolescence filmé par Sofia Coppola.

Dead Bodies de Air

Une corde, un colt (1969)

"Une corde, un colt" est l'un des seuls - pour ne pas dire LE seul - western spaghetti français réalisé par Robert Hossein en 1969. La bande originale "The rope and the colt" fleure bon les sixties et les grands espaces du Far West dans une vision pop colorée que rend très bien la voix chaude et sexy de Scott Walker.

The rope and the colt de Scott Walker

Les dents de la mer (1975)

"Les dents de la mer", réalisé par Steven Spielberg bien sûr, c'est l’histoire de Martin Brody, chef de la police d'Amity, une station balnéaire aux prises avec un requin blanc tueur d’humains. La B.O est signée John Williams. John Williams qui a tout fait: "Star Wars", "Superman", "E.T.", "Indiana Jones", "JFK", "Jurassic Park", "La liste Schindler", "7 ans au Tibet", "Harry Potter"...

Les dents de la mer de John Williams

La cité de la peur (1994)

"La Carioca" par les merveilleux Alain Chabat et Gérard Darmon, c'est la B.O de la comédie policière culte "La cité de la peur" des Nuls sortie en 1994.

La Carioca d’Alain Chabat et Gérard Darmon

Episode 3

>> Ré(écoutez) l'épisode 3/5 de "Doucement les basses"

Affiche du film Skyfall
DR
Doucement les basses - Publié le 04 juillet 2018

Les oeuvres évoquées dans ce troisième épisode

Doucement les basses épisode 3
Doucement les basses épisode 3 [DR]

Skyfall (2012)

Le titre "Skyfall" d'Adèle est la chanson titre du James Bond du même nom sorti en 2012.

Le Professionnel (1981)

Le titre "Chi mai" d'Ennio Morricone se trouve dans la bande originale du film de 1981 "Le Professionnel" de Georges Lautner. Pour celles et ceux qui, en écoutant ce morceau ont revu, et espéré surtout, que Joss Beaumont parviendrait jusqu’à l’hélicoptère sans se faire tuer, ne perdez pas espoir. Qui sait, un jour, grâce à la technologie, nous serons peut-être capables de changer le destin d’un héros dans un film. Et ce jour-là, Joss Beaumont montera dans l’hélico, soyez en sûrs.

Casino (1995)

Plongeons dans les sixties avec ce titre de 1965: "Working in a Coal Mine" de Lee Dorsey tiré de la phénoménale B.O de "Casino" en 1995 du non moins phénoménal Martin Scorsese.

Le Come Back (2007)

Une chanson bien plus récente "Way Back Into Love", qui date de 2007, et figure dans le film "Le Come Back", l’histoire d’une ex-star des années 80 qui va se remettre à écrire des tubes grâce à la femme qui arrose ses plantes.

Profondo Rosso (1975)

Le titre "Profondo Rosso Theme" de Goblin est, comme son nom l’indique, le thème musical du film "Profondo Rosso", en français "Les frissons de l’angoisse", un film de 1975 réalisé par Dario Argento, le père d’Asia Argento. Visuellement superbe, ce giallo, comme on dit, à savoir un mélange de polar, de film d’horreur, et de cinéma érotique, nous embarque dans les rues de Rome en compagnie de Marcus Daly, un pianiste qui mène une enquête après avoir assisté au meurtre d'une voyante.

Midnight Cowboy (1969)

Ce tube d'Harry Nilsson intitulé "Everybody’s Talkin’" est tiré de la bande originale de "Midnight Cowboy" de John Schlesinger sorti en 1969.

Episode 2

>> Ré(écoutez) l'épisode 2/5 de "Doucement les basses"

Le Cerveau (The brain)
RTS
Doucement les basses - Publié le 03 juillet 2018

Les oeuvres évoquées dans ce deuxième épisode

Doucement les basses épisode 2.
Doucement les basses épisode 2. [RTS]

Jason Bourne: L'héritage (2012)

"Extreme Ways" de Moby, c'est le générique de fin du film de 2012 "Jason Bourne: L’héritage", quatrième opus de cette histoire d'espion, cobaye du gouvernement, bien décidé à révéler au grand jour la conspiration des services de renseignements.

Extreme Ways de Moby

La scoumoune (1972)

"La scoumoune" de François de Roubaix, c’est le thème principal du film du même nom réalisé en 1972 par José Giovanni avec Jean-Paul Belmondo dans le rôle principal. François de Roubaix fait partie de ces bidouilleurs de talent dont les morceaux peuvent s’écouter en boucle avec ou sans image.

La scoumoune de François de Roubaix

Into the wild (2007)

"Society" de Eddie Vedder, c'est la B.O du bouleversant et tragique "Into the wild" de Sean Penn.

Society de Eddie Vedder

Le cerveau (1969)

Originaire de Chicago, The American Breed nous balance un titre très pop à l’image de ce film qui jongle entre franchouillardise et cool attitude. A savoir Bebel et Bourvil versus le so british David Niven dans "Le cerveau" de Gérard Oury.

The Brain de The American Breed

La firme (1993)

"The Plan" de Dave Grusin, c'est la bande originale de "La firme" réalisé par Sydney Pollack en 1993. Une très belle B.O avec rien que du piano dedans. Et pourtant, le film qu’elle accompagne est un thriller dans lequel Mitch McDeere, incarné par l’inénarrable Tom Cruise, va devoir échapper à une bande d’assassins en col blanc tout droit sortis de Harvard. Un climat haletant où la musique sait aussi être douce dans les moments plus tendres entre Mitch et Abby, sa douce moitié.

The Plan de Dave Grusin

Retour vers le futur (1985)

"The Power of Love" de Huey Lewis and the News, c'est la bande originale de "Retour vers le futur", bien sûr!De la toute bonne pop culture à voir et à revoir.

The Power of Love de Huey Lewis and the News

Episode 1

>> Ré(écoutez) l'épisode 1/5 de "Doucement les basses"

Batman forever.
DR
Doucement les basses - Publié le 02 juillet 2018

Les oeuvres évoquées dans ce premier épisode

Doucement les basses épisode 1
Doucement les basses épisode 1 [DR]

Batman Forever (1995)

Le single "Hold Me, Thrill Me, Kiss Me, Kill Me", écrit par le groupe U2, est sorti en 1995 et la chanson apparaît dans la bande originale du film de Joel Schumacher "Batman Forever".

Sin City (2005)

Le titre "Bury the Hatchet" a été composé par Graeme Revell pour le film "Sin City" en 2005, un thriller graphique réalisé par Frank Miller et Robert Rodriguez avec une participation de Quentin Tarantino. Un univers noir et superbe à la fois avec notamment Elijah Wood, Jessica Alba et Benicio del Toro adapté de la BD éponyme de Frank Miller.

Austin Powers: International Man of Mystery (1997)

Tiré du premier opus des films d'espionnage parodiques "Austin Powers", le titre "Time of the season" est un bon groove de mars 1968 des très british Zombies.

La vie est un long fleuve tranquille (1988)

Et maintenant, mes bien chères soeurs, mes bien chers frères, il est l'heure de faire pénitence et de nous tourner humblement vers celui qui depuis 2000 ans s'est sacrifié pour nous par amour: Jésus, dans le film "La vie est un long fleuve tranquille" d'Etienne Chatiliez. Un grand merci au Père Aubergé, alias Patrick Bouchitey à qui l'on doit aussi la délirantes "Vie privée des animaux", et qui a composé cette chanson tellement parodique qu'elle semble plus vraie que vrai.

Le monocle rit jaune (1964)

Le titre "Le monocle rit jaune" de Michel Magne est tiré du film du même nom de Georges Lautner, à qui l’on doit trois décennies d’un cinéma populaire et de qualité des années 60 à 80.

Bensonhurst Blues (1981)

"Bensonhurst Blues" d'Oscar Benton. Un titre de 1973 qu’on retrouve en 1981 dans "Pour la peau d’un flic", un film écrit, produit, réalisé, joué, par l’éternel Alain Delon. Un bon petit polar avec la sublime Anne Parillaud, âgée de 23 ans à l’époque qui obtiendra le César de la meilleure actrice en 1991 pour "Nikita" de Luc Besson.

Une série proposée par Raphaël Michoud pour l'émission "Doucement les basses" sur Couleur 3

Réalisation web: Gaëlle Bisson, Louise Saudan & Meili Gernet

Juillet-Août 2018