Célébrer le chemin qui conduit Jésus au supplice de la croix est un défi liturgique, celui de revisiter une horreur... sublime.

La communauté fait mémoire de l’injustice dont est victime le Christ. Secrètement portée par le souffle d’amour qui traverse les ténèbres pour conduire à la résurrection de Pâques, la célébration du Vendredi-Saint privilégie les tonalités méditatives, une parole sobre, une respiration aussi intense que profonde.