Montage de différentes couvertures du roman d'espionnage OSS 117. [DR]

OSS 117 – Lʹespion est-il mat ?

Dans son dernier essai, "OSS 117 - Lʹespion est-il mat ?" (ed. Antipodes), notre invitée, Morgane Gay-Bianco explore le phénomène de la littérature dʹespionnage, à travers la figure dʹHubert Bonisseur de la Bath, espion de la CIA sous le nom de code OSS 117. Avant James Bond, avant les romans SAS de Gérard de Villiers, il y a eu les romans à succès de Jean et Josette Bruce, qui ont posé la figure de lʹespion parfait parcourant un univers simpliste, exotique et érotisé avec pour mission de sauvegarder le " Monde Libre ". M comment la littérature dʹespionnage tient-elle lʹépreuve du temps dans un monde qui fait la chasse aux stéréotypes ?
Animation : Ellen Ichters / Chronique : Catherine Fattebert
OSS 117 – Lʹespion est-il mat ?