Sentinelles enfants RDC. [sentinelles.org]

Fondation Sentinelles

La mort accidentelle en 1941 de son fils âgé de 2 ans, son expérience de l’injustice et son dévouement pour l’innocence meurtrie conduisent Edmond Kaiser à agir. Installé à Lausanne en 1948, il y crée l’association des amis puis des compagnons d’Emmaüs en 1957-58, puis fonde en 1960 Terre des hommes. En 1980, il crée Sentinelles, fondation destinée à prendre en charge des personnes victimes de détresses majeures.

2022 a été sans conteste une année record en termes de besoins d’entraide. Dans un environnement international particulièrement instable, ponctué de multiples conflits et crises, les nécessités identifiées au sein des différents programmes n’ont cessé d’augmenter. Nombre de familles ont vu leur quotidien assombri par des hausses de prix vertigineuses et des difficultés d’accès aux soins. Fidèle à sa mission, Sentinelles a apporté une réponse aussi opportune que possible à ces milliers de personnes privées de l’essentiel, dans un contexte sécuritaire délétère, en particulier dans l’Est de la République démocratique du Congo et au Burkina Faso

Les responsables de la Fondation Sentinelles recherchent actuellement des bénévoles, de nouveaux locaux dans la région lausannoise pour y siéger dès mars 2024 ainsi que de l’aide pour ce futur déménagement.

DEMANDE:

- De nouveaux locaux d’au moins 250m2 situés dans l’agglomération lausannoise et accessibles en transports publics (maison ou locaux commerciaux à des prix très abordables)
- Des bénévoles pour l’aider à la préparation et à l’organisation du déménagement (préparer les cartons, transports, déplacements d’objets encombrants…)
- Des entreprises de déménagement de la région lausannoise qui acceptent de lui faire des prix préférentiels ou de lui offrir la gratuité de leurs services de déménagement
- Des bénévoles pour le montage et le démontage d’expositions organisées tout au long de l’année afin d’assurer des heures de présence ainsi que le transport de matériel
- Des relecteurs bénévoles de langue maternelle allemande ou anglaise pour son Journal qui paraît 6x/an
Fondation Sentinelles