L'Ausangate (6 385 m.) est la montagne sacrée la plus importante du Pérou. En quechua, elle est surnommée "Apu", le nom donné aux montagnes sacrées dans les Andes. Chaque année entre mai et juin, une fête est organisée en son honneur. Des milliers de pèlerins l'escaladent pour y prélever des blocs de glaces qu'ils ramènent chez eux. [Edubucher - wikipedia]

Fascinantes civilisations précolombiennes (4/5) - Des montagnes vénérées

Majestueuses, impressionnantes, les montagnes de la cordillère des Andes fascinent depuis toujours, au point de représenter un véritable objet de vénération pour les civilisations qui ont occupé l’espace andin.
Cette sacralisation de la montagne se retrouverait d’ailleurs chez tous les peuples originels d’Amérique. Partout sur le continent, des tertres, sortes de montagnes artificielles, rappellent l’importance de cette croyance, qui joue un rôle significatif dans la façon dont sont organisées ces civilisations.
C'est de cette montagne sacrée dont il sera question dans cet épisode avec l’historienne, ethnologue et anthropologue Carmen Bernand, invitée de Noémie Guignard.

Photo: l'Ausangate (6 385m d'altitude) est la montagne sacrée la plus importante du Pérou. En quechua, elle est surnommée "Apu", le nom donné aux montagnes sacrées dans les Andes. Chaque année entre mai et juin, une fête est organisée en son honneur. Des milliers de pèlerins l'escaladent pour y prélever des blocs de glaces qu'ils ramènent chez eux. (© Edubucher/wikipedia)
Fascinantes civilisations précolombiennes (4/5) - Des montagnes vénérées