Joseph Siffert au volant d'une Lotus 49 B lors du Grand Prix de France 1969. Né en 1936 à Fribourg, Jo est issu d'un milieu modeste. Il commence par réparer des véhicules accidentés et les revend afin de financer sa passion pour les sports mécaniques. Il accède à la Formule 1 en 1963 et meurt accidentellement le 24 octobre 1971 sur le circuit de Brands Hatch (Angleterre). Plus de cinquante mille personnes se rassemblent dans les rues de Fribourg pour suivre ou voir passer le cortège lors de ses funérailles. [ZANTAFIO56 - flickr]
Histoire vivante

Une histoire de l’automobile (4/5)

28 min. - le 13 janvier 2022

Informations

Alors considéré comme l’un des cinq meilleurs pilotes du monde, avec 96 Grand Prix à son actif dont deux victoires, Jo Siffert est devenu une légende dans le milieu automobile, un ambassadeur respecté, particulièrement aimé en Suisse. Sa mort après une sortie de piste tragique il y a cinquante ans a secoué le pays tout entier.

Nous revenons sur son parcours avec Jean-Marie Wyder, journaliste, spécialiste du monde automobile - en particulier du sport automobile - qui a écrit ou coécrit plusieurs ouvrages dont "Les pilotes suisses de Formule 1". Il signe un nouveau livre intitulé: "Il s’appelait Siffert, Jo Siffert" (éditions Turbo).

Photo: Joseph Siffert au volant d'une Lotus 49 B lors du Grand Prix de France 1969. Né en 1936 à Fribourg, Jo est issu d'un milieu modeste. Il commence par réparer des véhicules accidentés et les revend afin de financer sa passion pour les sports mécaniques. Il accède à la Formule 1 en 1963 et meurt accidentellement le 24 octobre 1971 sur le circuit de Brands Hatch (Angleterre). Plus de cinquante mille personnes se rassemblent dans les rues de Fribourg pour suivre ou voir passer le cortège lors de ses funérailles. (© ZANTAFIO56/flickr)

Autres épisodes