Christopher Lee parlant avec le réalisateur de "Wicker man", Robin Hardy. [BRITISH LION FILM CORPORATION / COLLECTION CHRISTOPHEL VIA AFP - © British Lion Film Corporation
British Lion Film Corporation / Collection ChristopheL via AFP]

The Wicker Man, Robin Hardy, 1973

Robin Hardy, en 1973, signe The Wicker Man, le Dieu dʹosier.
Un film en marge, étonnant, dérangeant, érotique, mythologique et inquiétant.
Un film qui fait revivre une ère préchrétienne et le paganisme sur île dʹEcosse battue par les vents au cœur des années 70.
Lʹhistoire dʹune communauté vivant soudée auprès dʹun Lord, Lord Summerisle, véritable gourou dʹun culte oublié.
Arrive sur lʹîle un policier chrétien dévot à la recherche dʹune jeune fille disparue.
Très vite, les convictions du policier se heurtent à celles des habitants ouvertement tournés vers des dieux païens celtes.
Cʹen est trop pour le policier, victime expiatoire dʹun dieu dʹosier quʹil va servir sans le vouloir.
Paul Shaffer, le scénariste et Robin Hardy, son comparse cinéaste, nous montrent un monde islien, hors des réalités contemporaines, un huis-clos étouffant dont lʹissue ne pourra être que funeste.
Aujourdʹhui, dans Travelling, nous allons plonger dans cette véritable curiosité anglaise des années 70, surfant sur la vague déiste et sataniste de lʹépoque.



REFERENCES

Christopher Lee & Robin Hardy on "The Wicker Man"
https://www.youtube.com/watch?v=1gprrYIXnxA
Film school Archive

The making of The Wicker Man
https://www.youtube.com/watch?v=XG2W-PetugU

Robin Hardy sur The Wicker Man
https://www.youtube.com/watch?v=I_2NjN3A-xg

The Wicker Man, Cinefantastique, volume 6 Number 3
The Wicker Man, Robin Hardy, 1973