No bra, pas de soutien-gorge. [Anna_Sokol - Depositphotos]

Ne plus porter de soutien-gorge

Invitée : Gala Avanzi
De plus en plus de femmes décident de se passer de soutien-gorge. Le phénomène sʹest accentué avec les mois de confinement dus au Covid. Pourquoi cet abandon du soutif ? Est-ce pour des questions de confort ? Est-ce un acte militant ? Une manière de se libérer du contrôle exercé sur les corps féminins ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette pratique ? Pour en parler, Tribu reçoit Gala Avanzi, autrice, essayiste et rédactrice. Elle publie "No bra. Ce que ma poitrine dit de moi" paru aux éditions Flammarion.
Ne plus porter de soutien-gorge