Une délégation de Paysage Libre Suisse (Freie Landschaft Schweiz) avec Elias Meier, à gauche, président, Antoinette de Weck, au centre, vice-présidente, et Michel Fior, à droite, secrétaire général, pose sur les marches du Tribunal fédéral (Bundesgericht) lors d'une audience sur le projet éolien de la Montagne de Granges (projekt Windpark Grenchenberg), mercredi 24 novembre 2021 à Lausanne. [Jean-Christophe Bott - KEYSTONE]
La Matinale

Michel Fior revient sur la centralisation de la planification du paysage

9 min. - le 4 février 2022