Une scène tirée du film "Les Moissons du Ciel" de Terrence Malick (1978). [©Paramount Pictures / Collection ChristopheL - AFP]

Les Moissons du ciel, Terrence Malick, 1978

Sur les notes de Camille Saint-Saëns se succèdent les photos des immigrants au début du 20e siècle aux Etats-Unis. Toutes se succèdent en sépia sur la musique du Carnaval des Animaux, Aquarium, devenu thème principal du film.

Les photographies plantent le décor, dessinent le tissu social, tissent les liens avec lʹhistoire qui va suivre, celle des "Moissons du ciel" (Days of Heaven) de Terrence Malick sorti en 1978, prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 1979.

Une allégorie du bonheur impossible, un mélodrame dans les champs avec goût de cendre, une mythologie de lʹOuest sauvage, de la nature, face à la mécanisation et à lʹindustrialisation, une lutte des classes sous des ciels immenses.
Les Moissons du ciel, Terrence Malick, 1978