Ella Fitzgerald au Kongresshaus de Zurich (1967). [EPA/GRUNDER - KEYSTONE]

La voix du standard sur scène !

Il y a des moments où la musique LIVE nous rappelle que la spontanéité de la relation avec le public est une chose très précieuse.
Alors aujourd’hui, nous partons en concert pour partager des pièces d’anthologie avec quelques monstres sacrés, tant qu’à faire : Ella Fitzgerald avec l’orchestre de Count Basie par exemple.
Parce que bon, ce genre de chose, ça n’arrive pas dans les studios d’enregistrement sans public, une pareille complicité… avec le retour du public qui saisit les balles au passage et félicite la soliste au fur et à mesure. C’est magique, tout simplement.
Le temps s’écoule différemment en concert, on peut se laisser aller à dérouler plusieurs chorus pour son solo quitte à dépasser un peu le raisonnable pour prouver qu’on a des choses à dire, et ça marche, parce que dans l’orchestre, il n’y a pas n’importe qui, que des grands solistes !
La voix du standard sur scène !