Routes commerciales en vigueur dans la Ligue hanséatique. Pour rendre la justice et les représenter à l'étranger, les marchands issus de Hambourg, Stralsund, des villes westphaliennes et saxonnes élisaient quatre Anciens. La ligue était divisée en quatre sections, présidées par Lübeck, Cologne, Brunswick et Danzig.-Les villes membres s'engageaient à respecter les décisions du Hansetag, une assemblée générale des villes qui se réunissait tous les trois ans, généralement à Lübeck. Le Hansetag n'avait pourtant qu'un rôle consultatif puisque l'application de ses décisions était laissée au bon vouloir de chaque ville, qui apportait sa contribution militaire et financière à la ligue. [Flo Beck - Wikipedia]

La Baltique, mer stratégique (3/5) - La Hanse

La Ligue hanséatique, ou Hanse, une association historique des villes marchandes de l'Europe du Nord, a été fondée au XIIIe siècle. Elle a longtemps dominé les échanges en mer Baltique et a tissé un réseau commercial qui allait de la Russie à l’Écosse. Les villes du nord de l’Allemagne comme Lübeck, Hambourg ou Brême s'en revendiquent toujours.
L’historien franco-suédois Tobias Boestad évoque l’histoire de cette conquête musclée des marchés médiévaux au micro d’Etienne Duval.

Illustration: vue (partielle) des principales routes commerciales en vigueur dans la Ligue hanséatique. Pour rendre la justice et les représenter à l'étranger, les marchands issus de Hambourg, Stralsund (ainsi que des villes westphaliennes et saxonnes) élisaient quatre Anciens. La ligue était divisée en quatre sections, présidées par Lübeck, Cologne, Brunswick et Danzig. Les villes membres s'engageaient à respecter les décisions du Hansetag, une assemblée générale des villes qui se réunissait tous les trois ans, généralement à Lübeck. Le Hansetag n'avait pourtant qu'un rôle consultatif puisque l'application de ses décisions était laissée au bon vouloir de chaque ville, qui apportait sa contribution militaire et financière à la ligue.
La Baltique, mer stratégique (3/5) - La Hanse