Logo émission (podcast original) - Truc culte [RTS]

L'essai « Nord perdu » lu par Zeina Abirached : deux langues pour tricoter sa vie

Dans "Nord perdu", publié en 1999, la romancière Nancy Huston raconte le départ de son Canada natal pour Paris où elle s’installe à l’âge de 20 ans. A travers des souvenirs de sa vie « ici » (la France) et « là» (le Canada), elle évoque l’exil, l’apprentissage d’une nouvelle langue (le français, qui deviendra sa langue d’écriture) et l’identité d’une expatriée écartelée entre son pays natal et son pays d’émigration.

Cette réalité, à laquelle se confronte Nancy Huston ainsi que la plupart des émigré.e.s, est également au cœur de la vie et de l’œuvre de l’autrice de bandes dessinées franco-libanaise Zeina Abirached. Dans ses romans graphiques (« Je me souviens Beyrouth », «Le Jeu des hirondelles : mourir, partir, revenir », « Piano Oriental », « Prendre refuge »), elle raconte sa double culture, le bilinguisme et la trace que laissent en nous les choses perdues ou pas encore découvertes.

Les recommandations de Zeina Abirached :

- « Espèces d’Espaces », de Georges Perec, Editions Galilée, 1974 ;
- « Terrains vagues », d'Oliver Rohe, Editions Allia, 2005 ;
- Les chansons de Fairuz et d’Oum Kalthoum.
L'essai « Nord perdu » lu par Zeina Abirached : deux langues pour tricoter sa vie