L'armée interdit Whatsapp, Signal et Telegram dans le cadre du service. [KEYSTONE - LAURENT GILLIERON]

L'armée interdit WhatsApp dans le cadre du service, préférant une messagerie suisse

L'armée interdit WhatsApp dans le cadre du service, préférant une messagerie suisse