Le lierre, Hedera hélix. [Yann Avril / Biosphoto - AFP]
Monsieur Jardinier

Kurt Hostettmann: le lierre

4 min. - le 9 janvier 2022

Informations

On prescrit souvent des antibiotiques, mais cela nʹest pas toujours nécessaire. Certaines plantes peuvent se substituer aux antibiotiques. On a parlé du géranium du cap, du bouillon blanc. Ce matin voici le lierre grimpant Hedera hélix, de la même famille que le ginseng, la famille des araliacées.

Petits rappels historiques : Dionysos est souvent décrit avec des feuilles de lierre et des feuilles de vigne. Bacchus porte un diadème le lierre pour soigner les maux de tête. Il semblerait que boire du jus de feuilles de lierres préviendrait lʹivresse. Propriétés thérapeutiques : Les fruits, des baies noirâtres, sont toxiques et provoquent des allergies de la peau. Les feuilles seules sont utilisées en pharmacie. Les feuilles de lierre contiennent des saponines (cʹest une des plantes les plus riches en saponines) qui forment une mousse utilisée comme détergeant naturel, mais cʹest dangereux pour les poissons car la saponine casse les parois des branchies et fait éclater les globules rouges.

Chez les humains : attention aux ulcères ouverts. Le lierre a été officiellement jugé efficace comme expectorant en cas de toux grasse. Il permet de soulager les affections des bronches. Il est déconseillé de faire soi-même une boisson à base de feuilles séchées : ce ne sera pas bon et surtout peu efficace, car il nʹ aura pas assez de principes actifs. Il vaut mieux se procurer un sirop à base de lierre dans les pharmacies.