La Fondation Surgir agit ici et là-bas pour combattre les violences basées sur le genre [www.surgir.ch]
Chacun pour tous

Fondation Surgir

2 min. - le 27 janvier 2022

Informations

La Fondation Surgir a pour mission de combattre toutes les formes de violences faites spécifiquement aux femmes et aux filles, partout dans le monde. Pour ce faire, elle a développé plusieurs axes dʹaction dont un est un programme de protection internationale. Dans les situations extrêmes, à savoir dans les cas où aucune solution nʹest possible dans le pays pour assurer leur sécurité, la Fondation organise le transfert en Europe de femmes en danger de mort dans leur pays. La Fondation constitue un dossier et fait une demande pour lʹobtention dʹun permis humanitaire et accompagne ensuite ces femmes dans leur reconstruction sociale et psychologique jusquʹà ce quʹelles puissent continuer leur vie indépendantes, libres et en toute sécurité, ce qui demande en général 3 à 5 ans dʹapprentissage de la langue et dʹun métier. Dans certains cas, Surgir fait appel à des familles dʹaccueil afin de pouvoir offrir à ces jeunes femmes un espace sécurisé dans lequel sʹadapter au mieux à leur nouvel environnement. Lʹaccueil dans les familles dure généralement quelques semaines voire quelques mois, le temps pour ces jeunes femmes de se créer de nouveaux repères. Cʹest souvent une grande richesse pour la jeune fille ainsi que pour la famille dʹaccueil qui apprennent à se connaître et échangent sur leur culture respective. Pour les jeunes femmes, cʹest la première pierre dans leur reconstruction sociale et psychologique, un entourage rassurant à partir duquel envisager plus sereinement leur nouvelle vie.
Afin de poursuivre sa mission dʹaide auprès de jeunes femmes en danger de mort, la Fondation Surgir recherche un peu de matériel ainsi que des familles prêtes à concrétiser un engagement humanitaire et social en hébergeant une jeune femme durant un certain laps de temps tout en lui procurant une certaine disponibilité et présence pour la guider, lʹentourer et avoir avec elles des échanges qui lui permettront une meilleure immersion sociale et linguistique.

DEMANDE:
- Des familles dʹaccueil dans la région lausannoise pour accueillir des femmes pendant quelques semaines à leur arrivée en Suisse
- Un ou une bénévole pour animer les réseaux sociaux (personne avec de très bonnes connaissances des réseaux sociaux, capable de proposer des publications et des améliorations sur la communication de la fondation, engagement dʹ1 à 2h/semaine max.)
- Une table de réunion et 6 chaises
- Des classeurs
- Un écran plat dʹordinateur
- Une Webcam
- Un petit serveur NAS
- Des poubelles pour le tri