Construction du bloc 2 de la centrale nucléaire de Beznau en 1967. [Hans Baumann, Comet Photo - wikimedia]

Energies: une histoire d’addition 1/5

Sujets d’actualité et objets de crises majeures, les énergies ont été de tous temps indissociables de l’évolution des sociétés. Histoire Vivante vous propose d’explorer quelques chapitres de leur histoire, en questionnant la notion de "transition énergétique". Une expression communément admise et pourtant créée de toutes pièces, alors même que ces transitions n’ont jamais existé, les énergies n’ayant fait que croître au fil de l’Histoire.

En Suisse, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le choix de l’énergie nucléaire a été fait dans un contexte où le nucléaire civil et militaire étaient intimement liés, et dans un climat profondément anticommuniste.
Bruno J. Strasser, historien des sciences et des techniques à l’Université de Genève, est au micro de Laurent Huguenin-Elie. Il a notamment travaillé sur le rôle de la neutralité helvétique dans la coopération scientifique internationale pendant la guerre froide et sur la Suisse à l’âge atomique.

Dimanche 4 décembre à 23h00 sur RTS Deux, vous pourrez voir le documentaire "Nucléaire: une solution pour la planète?". Disponible en ligne dès maintenant en cliquant sur le lien ci-contre.


Photo: construction du bloc 2 de la centrale nucléaire de Beznau en 1967. Mise en service en 1969, elle est la seule des quatre centrales nucléaires suisses à disposer de plusieurs réacteurs, deux en l’occurrence. (© Hans Baumann, Comet Photo/wikimedia)
Energies: une histoire d’addition 1/5