Première plongée historique, le 24 août 1854 à Morges, sur la station de la Grande-Cité, réalisée par Adolf Morlot, géologue. Il était assisté par Frédéric Troyon, conservateur du Musée des antiquités et par Auguste Forel, membre de l'illustre famille d'historiens et naturalistes. [Stefan Rebsamen - Bernisches Historisches Museum]

Au temps de la Préhistoire - Les Lacustres, histoire d’un mythe (4/5)

La fascination des antiquaires - comme on les appelait alors - pour la découverte des vestiges dits lacustres a été telle au XIXe siècle qu'elle a conduit à une véritable fièvre au sein de la population suisse. Tout le monde se passionnait pour ces lacustres que l’on voyait dans ce jeune Etat fédéral comme nos ancêtres communs. Quelles ont été les premières découvertes, pourquoi ont-elles captivé à ce point la population et comment est né le mythe national des lacustres?

Rencontre avec l’archéologue Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, spécialiste de l’histoire de l’archéologie, auteur de différents articles et ouvrages consacrés aux Lacustres. Il est au micro de Laurent Huguenin-Elie.


Illustration: première plongée historique, le 24 août 1854 à Morges, sur la station de la Grande-Cité, réalisée par Adolf Morlot, géologue. Il était assisté par Frédéric Troyon, conservateur du Musée des antiquités et par Auguste Forel, membre de l'illustre famille d'historiens et naturalistes. (© Bernisches Historisches Museum/Stefan Rebsamen)
Au temps de la Préhistoire - Les Lacustres, histoire d’un mythe (4/5)