Yves Laplace. [Patrick Martin - DR]
Caractères

Yves Laplace: "LʹExécrable"

59 min. - le 1 mars 2020

Informations

Pris de vertige face à la destinée de sa génération, Yves Laplace livre dans son dernier récit "LʹExécrable" une réflexion sans compromis sur la pulsion de mort et livre entre autobiographie et fiction un combat contre le nazi suisse Georges-Alexis Montandon, assassiné par la Résistance française le 3 août 1944.
Ami de Louis-Ferdinand Céline, comme lui antisémite forcené et théoricien de lʹethno-racisme des nazis, Montandon a poursuivi une activité dʹanthropologue, de médecin et de chirurgien avant de se compromettre avec lʹextrême-droite durant lʹOccupation. Il fut le principal concepteur de lʹexposition anti-juive "Le Juif et la France" présentée au Palais Berlitz à Paris en septembre 1941, notamment en "fixant" par des photos anthropométriques les types raciaux pour y débusquer lʹ "ethnie putaine" et appeler à son extermination.
Dans un récit-enquête haletant, constitué de quatre grandes parties en 70 courts chapitres, Yves Laplace creuse à nouveau après son "Plaine des héros", paru en 2015 (Prix Alice-Rivaz 2015 et Prix suisse de littérature) centré sur le fasciste genevois Georges Oltramare, le mal à lʹœuvre dans lʹhistoire contemporaine, singulièrement la haine antisémite qui ne cesse de sévir par les jeunes djihadistes, petits-fils sans le savoir de Montandon et Céline.

Par Christian Ciocca
Lectures : Frédéric Lugon
A lire: Yves Laplace, "LʹExécrable", Fayard, 2020, et: "Plaine des héros", nouvelle édition, Éditions dʹen bas, avril 2020

Par Christian Ciocca