Le condamné, qui s'est couvert la face lors du procès à Francfort, avait rejoint les rangs de l'Etat islamique (EI) en 2013. Il a été reconnu coupable d'avoir durant l'été 2015 à Falloujah, en Irak, laissé mourir de soif une fillette yazidie de cinq ans qu'il avait "achetée comme esclave" avec sa mère. [EPA/FRANK RUMPENHORST - Keystone]
Le Journal horaire

Une décision de justice reconnaît pour la première fois le génocide des Yazidis

31 sec. - le 30 novembre 2021