Denis Froidevaux, président de la Société suisse des officiers [Urs Flueeler - Keystone]
Audio de l'info

Un fonds d’investissement pour l’armée ?

2 min. - le 6 juin 2014

Informations

Le refus du Gripen prive l’armée de 300 millions de francs par an. Pour éviter ces fluctuations du budget militaire, Denis Froidevaux, le président de la Société suisse des officiers a proposé sur les ondes de la RTS de créer un fonds d’investissement, comme il en existe pour le rail et la route. De quoi garantir le niveau du budget de l’armée, même quand des achats échouent, comme avec le Gripen, ou sont simplement repoussés. Une idée qui fait son bonhomme de chemin sous la coupole fédérale. Interview de Yannick Buttet, conseiller national PDC valaisan et de Hugues Hiltpold, conseiller national libéral-radical genevois.