L'écrivain Tanguy Viel. [Patrice Normand - DR]
Six heures - Neuf heures, le samedi

Tournez la page - Tanguy Viel, "La fille quʹon appelle" (Ed. Minuit)

5 min. - le 18 septembre 2021

Informations

Le gris domine dans ce roman de Tanguy Viel, auteur breton qui fuit tout manichéisme en abordant des sujets qui pourtant sʹy prêtent, tel celui de lʹemprise. A travers Laura et son père Max, ce sont les destins de ceux qui "nʹont pas voix au chapitre" quʹon suit. Trop timides ou trop peu influents, ces deux personnages sont pris dans un piège quʹils nʹont pas essayé de déjouer. Geneviève Bridel recommande ce livre engagé, élégant et nuancé qui démonte les mécanismes de la domination masculine.

Autres épisodes