Une scène de la pièce "Le baiser et la morsure" de Guillaume Béguin. [Steeve Iuncker - arsenic.ch]
Vertigo

Théâtre: "Le baiser et la morsure"

4 min. - le 23 avril 2013

Informations

Au commencement n’était pas le verbe, nous conte le metteur en scène Guillaume Beguin. Au commencement régnait plutôt l’absence de parole. Ce qui ne veut pas dire absence de communication. C’est ainsi que quatre primates, orang outangs, gorilles, bonobos et chimpanzés occupent la scène du Théâtre Arsenic à Lausanne, jusqu’au 28 avril 2013.

Thierry Sartoretti présente cette création théâtrale fascinante et singulière. A noter qu’elle se joue également à Genève, au Théâtre du Grütli du 21 au 31 mai 2013.