RUNAWAY TRAIN, Andreï Konchalovsky. [Archives du 7eme Art / Photo12 - AFP]
Travelling

RUNAWAY TRAIN, Andreï Konchalovsky

52 min. - le 12 septembre 2021

Informations

Runaway Train, dʹAndreï Konchalovsky est un express pour lʹenfer, du suspens sur les rails, un drame qui ne ralentis jamais, un film spectacle lancé à grande vitesse sorti en 1986
Pour ce projet, on réunit autour dʹun scénario dʹAkira Kurosawa : un réalisateur russe, des producteurs israéliens et un tournage américain dans les neiges de lʹAlaska.
Le film raconte lʹévasion de deux criminels dʹune prison en Alaska qui finissent par monter dans un train.
Le conducteur meurt et le train roule à grande vitesse sans contrôle.
Lʹintrigue est relativement simple, mais Konchalovsky va y chercher lʹhumanité des êtres confrontés à leurs propres limites, à la peur et à la mort.
Du maitre japonais, Konchalovsky a dʹabord retenu la qualité du regard porté sur les êtres envisagés dans toutes leurs contradictions, avec le désir de conserver intacte toute leur ambiguïté de leur laisser le droit de se tromper et dʹavoir tort.
Les personnages de Runaway Train sont improbables mais pas impossibles.
A lʹécran, Jon Voight, vieilli, et Eric Roberts, le frère de Julia, survolté, accompagnés de Rebecca De Mornay, en contrepoint.
Runaway Train est sélectionné à Cannes en 1986.
Il repart bredouille, mais il fait un score correct en salles.
Il est nominé aux Oscars et reçoit le Golden Globes 1986 du meilleur acteur dans un film dramatique pour Jon Voight.
Ne tardons pas. Il y a la neige, le froid, la vie, la mort, lʹespoir puis le renoncement, le tout lancé à grande vitesse.
Ça ne se rate pas !


REFERENCES

Un article sur Konchalovsky, lʹinsaisissable.


Andreï Konchalovsky. Ni dissident, ni partisan, ni courtisan, Conversations avec Michel Ciment, Editions Actes Sud, collection Beaux-Arts, 2019

Claire Bueno, entretiens avec Andreï Konchalovsky

Autres épisodes