Robert Muchembled. [Bianchetti / Leemage - AFP]
Sous les pavés

Robert Muchembled: la civilisation des odeurs

56 min. - le 12 novembre 2017

Informations

Dans toutes les cultures, une odeur est bonne ou mauvaise, jamais neutre mais la notion varie selon les âges et la géographie. Ainsi, les excréments, humains et animaux, nʹont pas toujours été considérés comme malodorants. Aux 16e et 17e siècles Paris puait à une époque où il nʹy avait pas de répression anale ni sexuelle, voyez les tableaux de Bruegel. Et lisez le livre formidable de Robert Muchembled. Lʹhistorien mène lʹenquête sur les mutations de lʹodorat en Occident, de la Renaissance jusquʹau début du 19e siècle. Un voyage olfactif dans la civilisation des mœurs…
Avec l'historien Robert Muchembled.
A lire: "La civilisation des odeurs", Robert Muchembled, Les Belles lettres, 2017
Une émission d'Anik Schuin, et la collaboration de Nicole Corpataux