Reproduction d'un portrait d'Anna Akhamatova par Kuzma Petrov-Vodkin (1878-1939).
RIA Novosti/Sputnik
AFP [RIA Novosti/Sputnik]
Le labo

"Requiem" dʹAnna Akhmatova

56 min. - le 8 octobre 2017

Informations

Composé en 1940 par la grande poétesse russe Anna Akhmatova, "Requiem", "le poème de tous", le "poème épique dʹun grand peuple martyr", comme le qualifie Paul Valet, est une œuvre unique, constituée de poèmes écrits entre les années 1930 et 1957. Nicolas Bouvier qualifiait cet ensemble qui dit la terreur stalinienne de "testament superbe". Née le 23 juin 1889 à Odessa, Anna Akhmatova, proche du poète Ossip Mandelstam, passa sa jeunesse à Tsarkoïé Sélo. Ses premiers poèmes sont lyriques et pouchkiniens. Quand la guerre de 1914 éclate la réalité la rattrape et transforme sa poésie en profondeur. En octobre 1917, elle reste en Russie contrairement à nombre de ses amis. Cʹest son choix, elle en paiera le prix fort avec la mort de son mari, Nicolas Goumilev, en 1921, fusillé pour activités antisoviétiques. Puis, cʹest son fils qui est arrêté en 1938. Sʹensuit la guerre et la privation à Leningrad. En 1946, sa poésie est taxée dʹoccidentalisme. Elle ne peut plus publier. En 1956 son fils est enfin libéré. Anna Akhmatova meurt le 5 mars 1966 à lʹâge de 77 ans après une longue et douloureuse existence.

"Et la conscience de plus en plus terrible
Sévit. Elle exige un énorme tribut."

Textes lus: "Un Requiem venu du froid" de Nicolas Bouvier, suivi de "Requiem" d'Anna Akhmatova (Editions de Minuit), dʹaprès une lecture publique proposée du 25 février au 4 mars 2017 à lʹEspace Eclair (Lausanne).

Composition, choix des textes et introduction: Jacques Roman.
Avec les voix de Jacques Roman et Delphine Horst.
Réalisation: Jean-Philippe Zwahlen.
Stagiaire: Gérald Wang
Une production de David Collin.

Merci aux Editions de Minuit et à Irène Lindon, sa directrice, dʹavoir autorisé cette lecture.

A LIRE: Anna Akhamatova, "Requiem", Editions de Minuit, 1966.