La couverture du livre "La voix de la Suisse à l'étranger" de Raphaëlle Ruppen Coutaz. [Editions Alphil-Presses Universitaires suisses]
Versus-penser

Radio suisse internationale: la voix des Suisses ou de la Suisse?

39 min. - le 16 mars 2017

Informations

Faire de la propagande sur les ondes radio détonne avec l'image d'une Suisse neutre! Pourtant, à la veille de la seconde guerre mondiale, ce puissant moyen de communication va être mis au service du gouvernement et de son projet de politique culturelle: la défense nationale spirituelle. Pour ce faire, la SSR crée alors le service suisse d'ondes courtes, qui deviendra Radio suisse internationale, puis Swissinfo, pour resserrer les liens avec les expatriés et permettre le rayonnement culturel de la Suisse à l'étranger. Dans "La voix de la Suisse à l'étranger. Radio et relations culturelles internationales (1932-1949)", Raphaëlle Ruppen-Coutaz, maître assistante à la section histoire de l'Université de Lausanne, projette ainsi sur le devant de la scène un acteur méconnu, le Service suisse d'ondes courtes, et retrace de façon très documentée cette aventure radiophonique à nulle autre pareille.
Avec, en direct, Raphaëlle Ruppen-Coutaz, maître-assistante à la section histoire de l'Université de Lausanne.
A lire:
- "La voix de la Suisse à l'étranger", Raphaëlle Ruppen Coutaz, éditions Alphil-Presses Universitaires suisses
- ʹLa radio internationale helvétique et la réhabilitation de limage de la Suisse aux Etats-Unis, Officina della Storia
Par Nicole Duparc, et la collaboration de Marc Frochaux et Nicole Corpataux