Logo D'un air entendu
D'un air entendu

Rachmaninov, la nostalgie romantique VI (3/5)

53 min. - le 8 juin 2016

Informations

Dans sa nouvelle vie en Amérique, Rachmaninov s’est lancé dans une carrière de pianiste de concert qu’il interrompt pour se remettre à la composition. Grand mal ou grand bien lui en prit: si les "Trois chants populaires russes" (plus une orchestration qu’une composition à proprement parler) connaissent un relatif succès, le "Quatrième Concerto pour piano", en revanche, est démoli par les critiques de l’époque. Des biographes, relativement récents, ont emboîté le pas, en quoi tous ont tort, bien évidemment: ce concerto, le quatrième et dernier de Rachmaninov, est magnifique. Pour s’en rendre compte, il suffira d’ouvrir nos oreilles.

Le rejet de son concerto affecte Rachmaninov en profondeur, et durablement, puisque, à nouveau, le compositeur se claquemure dans un long silence dont il n’émergera pas avant cinq ans.

Nouvelle diffusion de la série d'émissions du 15 au 19 septembre 2014.