L’espace sonore est de plus en plus occupé et de plus en plus fort. [Stasknop - Fotolia]
Audioguide

Pollution sonore (3/5)

8 min. - le 5 octobre 2016

Informations

On n’a jamais autant parlé de pollution musicale depuis que le britannique Nigel Rogers a réussi avec sa campagne Pipedown à faire taire les haut-parleurs du géant Marks & Spencer. L’espace sonore est de plus en plus occupé et de plus en plus fort, et nos oreilles ont des limites physiques, qui d’ailleurs s’expriment selon les spécialiste de plus en plus tôt –logique dans un monde dominé par le smartphone. Le son est partout, mais est-ce qu’on peut entendre n’importe quoi n’importe comment pour combler le silence et nous endormir ; les avis divergent sur la question.