Slogan d'opposition Khartoum, Soudan [Emmanuel Haddad - RTS]
A l'abordage

Point de fuite: Soudan, autopsie dʹun massacre par ses victimes

34 min. - le 26 juin 2019

Informations

À Khartoum, les traces dʹincendie et de sang continuent de maculer le sol du centre-ville où, pendant un mois, des dizaines de milliers de Soudanais ont manifesté leur désir de changement et mis en commun leurs rêves de liberté. Le 3 juin, à lʹaube, la dispersion sanglante du sit-in révolutionnaire a provoqué la mort dʹau moins 128 personnes. 70 cas de viols ont été recensés et des centaines de personnes ont été blessées. Une semaine après, nous suivons le combat des activistes qui ont survécu à lʹattaque pour rétablir la vérité sur ce qui sʹest passé lors de cette journée qui les a traumatisés. Ce reportage a été réalisé derrière des vitres teintées, dans des lieux sûrs, souvent sous couvert dʹanonymat. Sans Internet, les Soudanais sont coupés du monde, mais plus que jamais déterminés.

Reportage: Emmanuel Haddad
Réalisation: Christian Morerod
Production: Muriel Mérat et Christophe Canut
Photo: A Khartoum, un slogan disant "Tasgut bas", soit "le renversement, c'est tout", slogan crié par les manifestants pour demander la chute du régime militaire d'Omar el-Bachir jusqu'à sa destitution le 11 avril 2019