Nonna, la grand-mère de la reportère, qui croit au miracle de San Gennaro [Sarah Cozzolino - RTS]
Point de fuite

Point de fuite: Quand "le sang bout dans les veines" à la fête de San Gennaro à Naples

44 min. - le 29 novembre 2021

Informations

Trois fois par an, les Napolitain.e.s retiennent leur souffle. Car trois fois par an, ils attendent le miracle du Saint patron de la ville, San Gennaro. Selon la tradition, le sang du Saint, récolté lors de sa décapitation dans trois ampoules, se liquéfie au cours d'une cérémonie très attendue. Si l'opération réussit, c'est un gage de prospérité pour la ville et ses habitants. Au contraire, si le sang reste solide, les Napolitain.e.s redoutent les malheurs qui pourraient s'abattre sur elles et eux. Ce fut le cas lors de l'épidémie de peste, en 1497, de l'éruption du Vésuve, en 1944, ou encore, à l'occasion de l'épidémie de Covid-19 et de la mort de Maradona, en 2020. Si San Gennaro produit un "miracle" pour certains, l'Église se contente de parler de "prodige". Mais la figure de San Gennaro, présente partout à Naples, est avant tout celle d'un compagnon de route, protecteur et rassurant, aussi bien pour les athées que pour les croyant.e.s.
Reportage: Sarah Cozzolino
Réalisation: Christian Morerod
Production: Muriel Mérat et Christophe Canut

Autres épisodes