Désert mauritanien [stefan1234 - Depositphotos]

Point de fuite: Mauritanie : les 10 couleurs du sable

Dans les années 1930, l'ethnologue bretonne Odette du Puigaudeau arpente l'Adrar mauritanien. La mémoire orale de ses vers, à l'instar de ceux de Théodore Monod, reste précieuse pour décrire ce désert de plus en plus délaissé par les nomades. C'est désormais en partie grâce aux touristes que le sable reste foulé. Mais en 2007, la France décide de placer la région en zone rouge - danger de terrorisme - et les visiteurs disparaissent pendant dix longues années.
Reportage: Jonas Pool
Réalisation: Jérôme Nussbaum
Production: Muriel Mérat et Christophe Canut
Photo: désert mautianien
Point de fuite: Mauritanie : les 10 couleurs du sable