Elean Chaile, jeune enfant de Quilmes, Argentine. [Federico Parra - DR]
A l'abordage

Point de fuite: le long combat des indiens Quilmes pour la terre et la mémoire

34 min. - le 13 mai 2019

Informations

Dans les régions montagneuses du nord-ouest de lʹArgentine, vivent les quelques 30ʹ000 descendants des Diaguitas, un peuple Amérindien arrivé dans la région vers les Ve et VIe siècles. Adorateurs du Soleil et de la terre mère, les Diaguitas développèrent, à partir de 850, une culture dʹune grande richesse. Au sein des Diaguitas, on distingue quatorze tribus, dont celle des Quilmes. Arrivés du Chili, les Quilmes auraient traversé la Cordillère des Andes afin de fuir lʹavancée des Incas. À 1700 mètres dʹaltitude, ils construisirent la cité sacrée de Quilmes, qui compta jusquʹà 5ʹ000 habitants. Une position qui leur permit, pendant 130 ans, de résister à lʹenvahisseur espagnol, avec lʹaide des autres tribus Diaguitas. Défaits en 1667, les Diaguitas furent divisés et déracinés, les Quilmes étant déportés à pied jusqu'à Buenos Aires, un chemin de plus de 1200 km au cours duquel ils furent nombreux à périr. Les survivants sʹinstallèrent aux alentours de Buenos Aires, dans une localité qui porte aujourdʹhui leur nom, Quilmes. Reportage dans la province de Buenos Aires et au Nord de lʹArgentine, auprès des Quilmes qui continuent la lutte pour la mémoire et la terre de leurs ancêtres.

Reportage: Pauline Bandelier
Réalisation: Jérôme Nussbaum
Production: Muriel Mérat et Christophe Canut
Photo: Elean Chaile, jeune enfant de Quilmes