Shingo Koyama, un riziculteur de Nagano devant son exploitation, entourée de rizicultures en friche. [Sophia Marchesin - RTS]
A l'abordage

Point de fuite: le déclin de la riziculture au Japon

30 min. - le 7 janvier 2019

Informations

Cultivé depuis 2000 ans au Japon, le riz est l'élément de base de l'alimentation nippone. Mais il nʹest pas qu'une céréale, il fait également figure de symbole: il est encore utilisé comme offrande lors de rites divins, et de nombreuses fêtes en son honneur scandent les saisons. Pourtant, avec une population vieillissante et une consommation en baisse, le Japon fait face à de nouveaux enjeux quant à l'avenir de ses rizicultures. Les Japonais mangent deux fois moins de riz qu'il y a quarante ans. Conséquence: aux abords des villes ou au pied des montagnes, les rizières en friches se multiplient. Comment alors contrer la disparition de ces parcelles centenaires? Rencontre de cultivateurs au pied des Alpes Japonaises.

Reportage: Sophia Marchesin
Réalisation: Christian Morerod
Production: Muriel Mérat & Christophe Canut
Photo: Shingo Koyama, un riziculteur de Nagano devant son exploitation, entouré de rizicultures en friche.