Yves Borel, président du comité de la Noix de Grenoble. [Alberto Campi - WeReport]
Point de fuite

Point de fuite: La noix de Grenoble: sous lʹAOP, la productivité

37 min. - le 24 novembre 2020

Informations

Fruit dʹautomne, la noix fait merveille dans une salade dʹendives ou sur un plateau de fromages, son huile - tout comme son vin - sont réputés, ses pains et ses gâteaux ont également la cote. La France en est le deuxième producteur en Europe et le premier exportateur européen. Un tiers des 35ʹ000 tonnes de noix produites en France le sont en Rhône-Alpes, principalement en Isère, entre Grenoble et Valence. En 1938, la ʹʹnoix de Grenobleʹʹ est le premier fruit français à recevoir une appellation dʹorigine contrôlée. Cette AOC (devenue depuis AOP), gage dʹun ʹʹproduit de qualité et de terroirʹʹ, assoit sa renommée au niveau mondial et favorise lʹessor économique de la région. Pourtant, avec lʹemploi de pesticides et une monoculture qui sʹétend sur plus de 7ʹ000 hectares de vergers, la noix voit progressivement sa production remise en cause.
Reportage: Clémentine Métenier
Réalisation: David Golan
Production: Muriel Mérat & Christophe Canut
Photo: Yves Borel, président du comité de la Noix de Grenoble au travail avec une récolteuse de noix. Vinay, France 08.10.2020 [Alberto Campi - WeReport]

Autres épisodes